Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEO - Présidentielle : Macron-Le Pen un "vrai duel", le décryptage de notre politologue Jean Petaux

-
Par , France Bleu Gironde

Politologue à Sciences Po Bordeaux, Jean Petaux analyse sur France Bleu Gironde les résultats du 1er tour de l'élection présidentielle qui s'est déroulé ce dimanche. Il revient sur le phénomène Macron, sur le duel annoncé pour le second tour mais également sur le naufrage du PS.

Jean Petaux sur France Bleu Gironde.
Jean Petaux sur France Bleu Gironde. © Radio France

Emmanuel Macron, une nouvelle ère ?

Emmanuel Macron sera le favori du deuxième tour de l'élection présidentielle. Inconnu du grand public il y a trois ans lors de son arrivée à Bercy, l'homme de 39 ans n'a jamais été élu. Il tente de dépasser le clivage gauche-droite et se présente comme un candidat hors système. Jean Petaux semble plus circonspect et attend de voir comment s'organiserait une équipe gouvernementale autour d'Emmanuel Macron. Le politologue revient également sur l'élimination des partis traditionnels.

►►► A lire aussi : Macron en tête à Bordeaux et en Gironde, les résultats locaux ville par ville

Macron-Le Pen ce n'est pas Chirac-Le Pen

C'est la deuxième fois qu'un candidat du Front National atteint le second tour de l'élection présidentielle. Après Jean-Marie Le Pen opposé à Jacques Chirac en 2002. Mais le duel n'est pas le même, car le contexte a changé dans une France où le Front National s'est enraciné explique Jean Petaux.

Macron gagne la Nouvelle-Aquitaine, sauf deux départements

Si Emmanuel Macron arrive en tête dans 10 des 12 départements de la nouvelle grande région, c'est Jean-Luc Mélenchon qui prend la deuxième place devant Marine Le Pen. La Dordogne est même avec l'Ariège l'un des deux départements français ayant placé en tête le leader de la France insoumise. Le Lot-et-Garonne donne ses suffrages à la présidente du Front National. Pour Jean Petaux, l'origine de ces résultats provient de l'implantation du FN dans le Lot-et-Garonne et d'une tradition communiste en Dordogne.

Le Parti Socialiste, un mal pour un bien ?

Le Parti Socialiste sort lessivé de cette élection présidentielle. Avec Benoît Hamon, il connait sa 3ème élimination après Gaston Deferre en 1969 et Lionel Jospin en 2002. Et avec un score proche de celui de l'ancien maire de Marseille. Le PS va devoir reconstruire et cela va l'obliger à définir enfin un positionnement clair estime Jean Petaux.

►►► A lire aussi : "On nous a volé notre victoire" estime le filloniste Yves d'Amécourt

Choix de la station

À venir dansDanssecondess