Politique

VIDÉO Primaire de la gauche : "Hamon vise le PS, un boulevard pour Macron"

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde lundi 23 janvier 2017 à 16:36

Jean Petaux dans le studio de France Bleu Gironde
Jean Petaux dans le studio de France Bleu Gironde © Radio France

Au lendemain du 1er tour de la primaire de la gauche, Benoît Hamon, arrivé en tête devant Manuel Valls, se pose en grand favori pour représenter son camp à l'élection présidentielle. Le décryptage de notre politologue Jean Petaux, de Sciences Po Bordeaux.

Pourquoi Benoît Hamon est arrivé en tête

Jean Petaux voit plusieurs raisons au résultat de ce premier tour. D'abord, Benoît Hamon a su se montrer force de proposition. C'est lui qui a sorti les principales idées novatrices de la campagne des primaires. Le débat s'est noué autour de lui. Benoît Hamon a profité également de la faible participation des électeurs de gauche. Selon notre politologue, cette campagne ressemble à une lutte "de congrès".

Hamon, l'homme du sérail

Benoît Hamon est sans doute une découverte pour beaucoup. Pour autant, à 49 ans, il a déjà un long parcours politique entamé en partie en Gironde aux côté de l'ancien député Pierre Brana. D'après Jean Petaux, celui qui pourrait être le candidat PS à la présidentielle n'a pas toujours été très bien considéré dans son propre camp.

Un boulevard pour Macron

L'éventuelle victoire de Benoît Hamon est une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron. C'est en tous cas l'opinion de Jean Petaux qui estime qu'un espace politique important s'ouvre devant l'ancien ministre de l'Economie.

►►► A lire aussi : l'interview du député PS Gilles Savary