Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉO - Revoir les vœux d'Emmanuel Macron aux Français pour 2020

-
Par , France Bleu

Dans un discours d'une quinzaine de minutes, Emmanuel Macron a adressé mardi ses vœux aux Français depuis l'Élysée. Un exercice attendu et scruté au cours duquel le président de la République a, à nouveau, défendu son projet de système de retraite universel alors que la grève se poursuit.

Les vœux d'Emmanuel Macron aux Français pour 2020
Les vœux d'Emmanuel Macron aux Français pour 2020 - Capture d'écran France 2

Emmanuel Macron a adressé ses traditionnels vœux aux Français à 20 heures mardi. Sans surprise, le chef de l'État a confirmé que la réforme des retraites, contestée, "sera menée à son terme". Pour le 28e jour consécutif, les opposants au projet du gouvernement ont appelé à la grève ce 1er janvier.

Revoir les vœux d'Emmanuel Macron 

La réforme des retraites prendra "en compte les tâches difficiles" 

Ferme sur le fond, le président de la République a toutefois laissé entendre que la réforme pourrait évoluer sur la question de la pénibilité. "Nous prendrons en compte les tâches difficiles pour permettre à ceux qui les exercent de partir plus tôt sans que cela soit lié à un statut ou à une entreprise", a-t-il déclaré. Emmanuel Macron a également demandé au gouvernement de "trouver un compromis rapide" avec les syndicats "qui le veulent." "J'ai conscience que les changements bousculent souvent. Mais les inquiétudes ne sauraient pousser à l'inaction. Car il y a trop à faire", a-t-il justifié. 

"Je suis comme vous impatient de voir la situation s'améliorer pour nous tous. Il faut rattraper beaucoup de retard, cela ne se fait pas en un jour", a-t-il ajouté indiquant qu'il ne comptait rien céder "aux pessimistes et à l'immobilisme". En 2020, "nous entamerons la revalorisation et la transformation des carrières des enseignants, des professeurs, des soignants", a par ailleurs promis le président.

Écologie et unité de la nation

En une phrase, Emmanuel Macron a, en outre, évoqué la lutte contre le réchauffement climatique : "2020 sera l'année où un nouveau modèle écologique doit se déployer" a-t-il indiqué sans plus de précisions.

Le chef de l'État a enfin annoncé qu'il prendrait "dans les prochaines semaines" de "nouvelles décisions" contre "les forces qui minent l'unité nationale", une allusion au communautarisme. "Je vois trop de divisions au nom des origines, des religions, des intérêts" a-t-il affirmé, "2020 doit ouvrir la décennie de l'unité retrouvée de la Nation". "Si nous le choisissons, et si nous nous rassemblons, la décennie qui s'ouvre peut être la nôtre. Il nous faudra savoir faire des choix clairs, investir dans l’avenir, dans notre recherche et notre jeunesse. Je crois en nous, en notre capacité à bâtir la France en commun" a-t-il conclu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu