Politique

VIDÉO - Sept parlementaires travaillent en famille dans le Nord-Pas-de-Calais

Par Antoine Sabbagh et Eric Turpin, France Bleu Nord jeudi 26 janvier 2017 à 18:25

Sept parlementaires du Nord-Pas-de-Calais travaillent en famille
Sept parlementaires du Nord-Pas-de-Calais travaillent en famille © Maxppp -

Quatre députés et trois sénateurs ont un membre de leur famille comme assistant parlementaire. C'est ce que révèle jeudi notre enquête dans le Nord-Pas-de-Calais. Un chiffre qui représente un peu moins de 15% des parlementaires de la région.

Quatre députés et trois sénateurs travaillent en famille dans le Nord-Pas-de-Calais. C'est ce qui ressort de notre 'enquête publiée ce jeudi. Un chiffre qui représente un peu moins de 15% des parlementaires de la région, également dans la moyenne nationale. Nous comptons 51 députés et sénateurs dans la région.

Employer un membre de sa famille comme assistant parlementaire n'est pas illégal en France (C'est interdit par contre au Parlement européen). Mais les députés et sénateurs doivent le déclarer. C'est une obligation depuis l'affaire Cahuzac. Ce que les sept parlementaires de la région qui emploient un membre de leur famille ont fait.

Qui sont ces parlementaires ?

Les sept parlementaires

Trois parlementaires ont embauché leur épouse ou compagne : il s'agit de Marc-Philippe Daubresse, député-maire de Lambersart (dont l'épouse est déjà 1ère adjointe et vice-présidente du Département) Daniel Percheron, sénateur et ancien président de la région, et Jean-Jacques Cottel, député-maire de Bapaume.

Réaction de Jean-Jacques Cottel qui emploie sa femme comme assistante parlementaire

Les quatre autres font travailler leurs enfants : Francis Vercamer, député-maire de Hem emploie sa fille, tout comme Dominique Bailly, le sénateur-maire d'Orchies. Le député cambrésien François Xavier Villain travaille avec son fils. Même chose pour Jacques Legendre,sénateur du Nord.

Pourquoi travailler en famille ?

Nous les avons bien sûr tous contacté. Daniel Percheron et François-Xavier Villain ne nous ont pas répondu. Les autres nous expliquent avoir choisi un membre de leur famille sur le critère de la compétence. Et ils assurent que tous effectuent un véritable travail, leur salaire avoisinant les 2000 euros. Enfin, ces parlementaires expliquent qu'ils travaillent plus en confiance avec un membre de leur famille.

A LIRE AUSSIValentine Vercamier, assistante parlementaire de son père : "Je ne compte pas mes heures"

Les étiquettes politiques

Si l'on regarde maintenant la couleur politique des sept parlementaires : quatre sont à droite, trois à gauche. Aucun communiste n'est concerné. Quant au Front National, il n'a aucun député ou sénateur dans le Nord-Pas-de-Calais.

Précisons que le parti de Marine Le Pen est visé par une enquete pour abus de confiance et travail dissimulé concernant les attachés parlementaires du FN au Parlement européen.