Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉOS - "Reconquérir les Français" : le premier discours de François de Rugy comme président de l'Assemblée nationale

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

À l'occasion de sa séance inaugurale ce mardi 27 juin, l'Assemblée nationale a élu son nouveau président. Il s'agit de François de Rugy, membre du groupe majoritaire La République en marche. Revivez ses premiers instants au perchoir.

François de Rugy prononce son premier discours de président de l'Assemblée nationale
François de Rugy prononce son premier discours de président de l'Assemblée nationale © Maxppp - Jean-Marc LOOS

François de Rugy, ex-écologiste passé à la République en marche (REM), a été élu mardi largement, avec 353 voix, treizième président de l'Assemblée nationale de la Ve République. Les députés ont salué l'élection de François de Rugy par une longue standing ovation. Il avait fait campagne sur le thème de la "modernisation" et appelé les députés à "reconquérir" la confiance des Français.

À LIRE AUSSI : à quoi sert le président de l'Assemblée nationale ?

"S'inspirer du meilleur de ces lieux mais ne pas s'y arrêter"

Aussitôt élu, le nouveau locataire de l'Hôtel de Lassay, âgé de 43 ans, a pris place au "perchoir" pour débuter son allocution. Après avoir exprimé l'"honneur insigne" d'avoir été choisi et rappelé "les pages essentielles de notre histoire" écrite au Palais Bourbon, François de Rugy a invité les députés à "s'inspirer du meilleur de ces lieux mais ne pas s'y arrêter".

Insistant sur "le défi particulier qui est le nôtre" vu l'ampleur de l'abstention, il a jugé que cela confère "une responsabilité particulière de reconquérir une confiance que des décennies de crise économique, sociale et de représentation démocratique ont érodée". Il a largement évoqué les réformes à mener selon lui, à commencer par celles qui concernent les parlementaires.

Hommage à Corinne Erhel et tacle à Jean-Luc Mélenchon

Le successeur de Claude Bartolone a aussi tenu à rendre hommage à Corinne Erhel, ancienne députée des Côtes d'Armor et soutien d'Emmanuel Macron, décédée brutalement en mai après un malaise en plein meeting pour En Marche!

François de Rugy a aussi exprimé son attachement à l'Europe et au drapeau européen présent dans le Palais Bourbon. Une réponse à peine voilée aux propos tenus par Jean-Luc Mélenchon à son arrivée à l'Assemblée, où le nouveau député élu à Marseille s'était énervé de voir cet étendard. Jean-Luc Mélenchon qui n'a d'ailleurs pas applaudi le discours du président.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess