Infos

VIDEO / Un maire sarthois pousse un coup de gueule contre le centralisme parisien, il sort un livre

Par David Malle, France Bleu Maine mercredi 6 janvier 2016 à 11:39

Jean-Carles Grelier, maire de la Ferté-Bernard
Jean-Carles Grelier, maire de la Ferté-Bernard © Radio France - David Malle

Jean-Carles Grelier sort un petit essai de 42 pages, son titre " C'est Marianne qu'on assassine". Il y dénonce un Etat jacobin qui ne s'intéresse pas aux zones rurales, des politiques qui n'entendent pas les français...

A l'origine de ce petit fascicule, coup de poing, il y l'élection départementale de Jean-Carles Grelier et Marie-Thérèse Leroux . Au premier tour le binôme n'a que 4 petites voix d'avance sur le tandem Front National dans la commune de la Chapelle du Bois. Jean-Carles Grelier cherche alors à comprendre ce qu'il a raté, comment le discrédit qui touche la classe politique en général a pu l'atteindre.

Partager sur :