Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

VIDÉOS - Défilé du 14-Juillet : deux couacs et (toujours) de belles images

samedi 14 juillet 2018 à 13:28 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Le traditionnel défilé du 14-Juillet sur les Champs-Elysées à Paris était axé cette année sur le thème de la fraternité et l'hommage aux forces de l'ordre. Un événement marqué par deux couacs.

L'un des Alphajet de la Patrouille de France a lâché un fumigène rouge et non bleu comme prévu au dessus des Champs-Elysées
L'un des Alphajet de la Patrouille de France a lâché un fumigène rouge et non bleu comme prévu au dessus des Champs-Elysées © AFP - Ludovic MARIN

Après voir mis les Etats-Unis à l'honneur l'an passé, la France a convié le Japon et Singapour cette année. Encadrées par un imposant dispositif de sécurité, les festivités ont  débuté à 10h à Paris. Le thème retenu pour ce 14 juillet 2018 était "Fraternité d’armes sous l’uniforme, l’engagement d’une vie".

Au total, 4.290 femmes et hommes ont pris part à la parade, de même que 220 véhicules, 250 chevaux de la Garde républicaine,
64 avions et 30 hélicoptères des armées, de la gendarmerie et de la sécurité civile.

Parmi les forces invitées à défiler cette année : 61 douaniers, des agents affectés dans les ports, les aéroports ou les routes de France, récompensés au titre de leur participation à la lutte contre le terrorisme et à la défense du citoyen. Une délégation de 40 cadres et volontaires du SMA (Service Militaire Adapté), de Guadeloupe, Guyane et Martinique, mobilisés pour venir en aide aux populations victimes de l’ouragan Irma aux Antilles françaises ont été aussi honorés.

L'astronaute Thomas Pesquet, membre de la réserve citoyenne de l'armée de l'Air, a survolé les Champs-Elysées à bord d'un avion de chasse Rafale.

La Patrouille de France voit rouge

Une erreur a quelque peu perturbé l'allure de la spectaculaire traînée bleu-blanc-rouge aux couleurs du drapeau français dans le ciel parisien, image emblématique du défilé. Contrairement à une rumeur circulant sur les réseaux sociaux, cette touche supplémentaire de rouge n'était pas un hommage au sang versé des morts et blessés, mais bien une erreur, a confirmé l'armée de l'Air à l'AFP. 

Les neuf Alphajet de la prestigieuse Patrouille de France avaient à leur bord samedi trois blessés de guerre issus des Forces spéciales.

Deux motards se télescopent 

Autre anicroche : deux motards de la gendarmerie se sont percutés à faible vitesse et ont chuté devant la tribune officielle. Les deux gendarmes exécutaient des figures dans le cadre d'une chorégraphie d'ouverture du défilé mêlant motos, chevaux et militaires à pied. Les militaires se sont rapidement relevés, sous l'oeil du président Emmanuel Macron qui leur adressé un sourire désolé.

Après le défilé, Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont longuement salué des soldats blessés au combat et leurs familles.

Le thème du défilé était cette année "Fraternité d'armes sous l'uniforme : l'engagement d'une vie".  "La notion d'engagement est un mot fort sur une société qui se cherche, qui cherche des valeurs", souligne-t-on au ministère des Armées.

A l'occasion de la traditionnelle réception des militaires vendredi soir au ministère des Armées, Emmanuel Macron a promulgué la loi de programmation militaire 2019-2025 et confirmé l'objectif d'un budget à 2% du PIB en 2025.

  - AFP
© AFP - Eric FEFERBERG
  - AFP
© AFP - Ludovic MARIN
  - AFP
© AFP - Eric FEFERBERG
  - AFP
© AFP - Ludovic MARIN

Ce soir à 21h un "concert de Paris" est organisé au Champ de Mars par l'Orchestre National de France, le Chœur et la Maîtrise de Radio France placés sous la direction de François-Xavier Roth, suivi d'un feu d'artifice.