Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

VIDÉOS - Cérémonie du 14-Juillet : hommage aux soignants et au Général de Gaulle

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La cérémonie du 14-Juillet avait lieu cette année sur la place de la Concorde à Paris, en raison de la situation sanitaire due à l'épidémie. Hommage d'abord au Général de Gaulle, dont on célèbre notamment le 50e anniversaire de sa mort et un hommage appuyé aux soignants, au cœur de la cérémonie.

La cérémonie avait lieu exceptionnellement sur la place de la Concorde cette année.
La cérémonie avait lieu exceptionnellement sur la place de la Concorde cette année. © AFP - Ludovic Marin / AFP

La première image que l'on retient de cette cérémonie du 14-Juillet 2020, qui a duré un peu plus d'une heure, c'est la place de la Concorde, à Paris, et non les Champs-Élysées, à cause des conditions sanitaires. Une situation inédite sous le quinquennat du Président Macron. La place a été configurée pour l'occasion en une sorte de théâtre romain pour la revue des troupes, moins nombreuses cette année à cause de la situation sanitaire et le mini-défilé. Il n'y a ni public ni défilé d'engins militaires.

C'est la première fois depuis 1939 que la cérémonie du 14-Juillet se fait sur la place de la Concorde, le Président est parti de l'Assemblée nationale.
C'est la première fois depuis 1939 que la cérémonie du 14-Juillet se fait sur la place de la Concorde, le Président est parti de l'Assemblée nationale. © AFP - Christophe Ena / POOL / AP / AFP

Emmanuel Macron a procédé à la revue des troupes quasiment réduites de moitié par rapport à l'année dernière.

Hommage au Général de Gaulle

À l'occasion du 130e anniversaire de la naissance du Général de Gaulle, du 80e de son appel du 18 juin et le 50e de sa mort, un hommage lui a été rendu pendant cette cérémonie du 14-Juillet. 

Une croix de Lorraine a été dessinée par plusieurs militaires de corps d'armées différents sur la place de la Concorde en souvenir à l'esprit de résistance du Général. Ces militaires ont ensuite dessiné une Marianne devant la tribune présidentielle. Des vidéos en mémoire à De Gaulle ont été diffusées et des extraits de ses discours ont été lus. 

Défilé du personnel soignant de l'Armée 

Dans le mini-défilé des troupes miliaires à pied sur la place de la Concorde, le Service de Santé des Armées et le soutien au Service de Santé des Armées étaient présents. Ils ont marché le long de la tribune VIP. Une troupe de l'École du personnel paramédical des Armées ainsi que des élèves praticiens du Service de Santé des Armées ont également défilé.

La cérémonie rassemble plus de 2.000 militaires, moitié moins que l'année précédente.
La cérémonie rassemble plus de 2.000 militaires, moitié moins que l'année précédente. © AFP - Ludovic Marin / POOL / AFP

Dans les gradins, 2.500 invités, dont 1.400 Français qui ont vécu l'épidémie en première ligne étaient assis face et dans la tribune présidentielle : soignants, famille de soignants morts du Covid-19, enseignants, caissiers, agents funéraires, policiers, gendarmes, pompiers, salariés d'usines de masques ou de tests.

Les soignants devant la tribune présidentielle

Autre image de cette cérémonie, plusieurs soignants, blouses blanches sur le dos et applaudis par les invités et les VIP, sont venus rejoindre les militaires devant la tribune présidentielle pour tirer un drapeau bleu, blanc et rouge. La Marseillaise a ensuite été interprétée par le chœur de l'armée française.

Deuxième passage de la patrouille de France

La Patrouille de France a ensuite réalisé un second passage exceptionnel dédié au personnel soignant civil et militaire impliqué dans la lutte contre le Covid-19. La colonne blanche de fumée, au milieu, était plus représentée que le rouge et le bleu, toujours en hommage aux soignants.

Applaudissements pour les soignants

Et puis vague de frisson en fin de cérémonie sur la place de la Concorde quand tous les invités, VIP, ministres et miliaires ont applaudi pendant de longues minutes et chaleureusement les soignants debout près du grand drapeau français, en hommage à tous les soignants de France.

Le ministre de la Santé Olivier Véran a rendu hommage également aux soignants.
Le ministre de la Santé Olivier Véran a rendu hommage également aux soignants. © AFP - LUDOVIC MARIN / AFP

Un hommage qui n'a pas été du goût de tout le monde puisqu'une banderole accrochée à des ballons a survolé le ciel pendant la cérémonie. On pouvait y lire "Derrière les hommages Macron asphyxie l'hôpital"

Le président de la République doit maintenant répondre aux questions de Gilles Bouleau (TF1) et Léa Salamé (France Inter/France 2) ce mardi à partir de 13h10 depuis le palais de l'Élysée, pour renouer avec l'interview du 14-Juillet. Interview à suivre sur francebleu.fr.

Il devrait notamment aborder les thèmes de la relance économique, de la situation sanitaire, de la sécurité et l'emploi des jeunes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess