Politique

VIDEOS | Plus de 8.000 personnes dans les rues de Nantes pour une Bretagne à cinq départements

Par Typhaine Morin, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan samedi 28 juin 2014 à 19:00 Mis à jour le samedi 28 juin 2014 à 20:09

VIDEOS | Plus de 8.000 personnes dans les rues de Nantes pour une Bretagne à cinq départements

Entre 8.300 et 15.000 personnes ont manifesté ce samedi dans les rues de Nantes pour demander le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Des élus de Loire-Atlantique, de Bretagne, mais aussi des artistes et des personnalités de la culture, ont dénoncé le "déni de démocratie" de la réforme territoriale initiée par le président de la République.

Ils étaient entre 5.000 et 10.000 en avril dernier, ils étaient ce samedi entre 8.300 et 15.000 personnes dans les rues de Nantes pour demander le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. Elus de Loire-Atlantique et de Bretagne, mais aussi artistes (Alan Stivell, Jean-Louis Jossic ou Gilles Servat) et personnalités du monde culturel, tous ont dénoncé la réforme territoriale dessinée par le chef de l'Etat François Hollande.

Les manifestants pour une Bretagne "réunie" - Radio France
Les manifestants pour une Bretagne "réunie" © Radio France
Tous ont pourtant expliqué qu'ils souhaitaient une telle réforme, mais pas celle-ci. Pour les partisans d'une Bretagne réunifiée, les Pays de la Loire n'ont aucun sens historique et culturel, et cette réforme était justement l'occasion de "rendre" Nantes et la Loire-Atlantique à la Bretagne. Les organisateurs de la manifestation ont même organisé une "votation symbolique " avec cette question : "Etes-vous pour la réunification du département de la Loire-Atlantique dans une région Bretagne à cinq départements? "

Les manifestants étaient appelés à voter  - Radio France
Les manifestants étaient appelés à voter © Radio France
Le député d'Europe Ecologie - Les verts, François de Rugy, a promis à la tribune de "tout faire pour que la réunification se fasse ", en se battant à l'Assemblée nationale lors de la présentation du texte de loi. Christian Troadec, le maire de Carhaix et conseiller général du Finistère, a affirmé être là au nom de ses mandats électifs et pour défendre la réunification de la Bretagne.

 

 

Le chanteur Gilles Servat, ardent défenseur de la culture bretonne, a lui aussi défendu l'idée d'une bretagne réunifiée. 

 

Les manifestants ont aussi rappelé que Nantes et la Loire-Atlantique avaient été séparées administrativement de la Bretagne par le maréchal Pétain le 30 juin 1941 . Le régime de Vichy avait alors balayé 1.200 ans d'histoire commune.