Politique

VIDÉOS - Présidentielle : ce qu'il faut retenir des déclarations des candidats à l'issue du premier tour

Par Germain Arrigoni, France Bleu lundi 24 avril 2017 à 6:10

Emmanuel Macron après sa qualification pour le second tour de la Présidentielle
Emmanuel Macron après sa qualification pour le second tour de la Présidentielle © AFP - Eric FEFERBERG

Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont été choisis dimanche par les électeurs français pour disputer le second tour de l'élection présidentielle. Retrouvez toutes les déclarations des onze candidats à l'issue du premier tour.

Emmanuel Macron

Qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron a dit vouloir "rassembler tous les Français" et mesurer "l'honneur et l'insigne responsabilité" qui lui reviennent. Et de préciser :"Je veux être le président des patriotes face à la menace des nationalistes".

Marine Le Pen

Marine Le Pen a appelé à battre "l'héritier de François Hollande" et à "libérer le peuple français". La candidate du FN s'est présentée comme l'incarnation d'une "alternance fondamentale", par opposition à Emmanuel Macron, son adversaire du second tour de l'élection présidentielle française.

François Fillon

Battu au premier tour de l'élection présidentielle, François Fillon a appelé à voter pour Emmanuel Macron dans le but de battre le Front national de Marine Le Pen au second tour.

Jean-Luc Mélenchon

Battu au premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon n'a pas donné de consigne de vote dimanche soir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen, les deux candidats qualifiés. Le candidat de la France insoumise a dit se soumettre à la décision de ses partisans.

Benoît Hamon

Lourdement battu au premier tour de l'élection présidentielle, Benoît Hamon a appelé à battre "le plus fortement possible" le Front national de Marine Le Pen au second tour, en votant Emmanuel Macron.

Nicolas Dupont-Aignan

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, a indiqué qu'il annoncerait son choix pour le second tour "en début de semaine" après avoir réuni les instances de son parti. "En homme libre, le moment venu je ne me déroberai pas et je ferai part de mon choix", a-t-il ajouté.

Jean Lassalle

Philippe Poutou

Parmi les "petits" candidats, Philippe Poutou n'a pas appelé à voter pour Emmanuel Macron qui "n'est pas un rempart contre le FN". Pour le candidat du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), "Macron a récupéré tous les tocards de la politique".

François Asselineau

Candidat du "Frexit", François Asselineau s'est targué d'avoir "le plus progressé" depuis la dernière élection et d'avoir terminé devant Nathalie Arthaud.

Nathalie Arthaud

La candidate de Lutte Ouvrière Nathalie Arthaud a appelé à "rejeter le vote pour Marine Le Pen", avant d'ajouter qu'"au deuxième tour, pour (s)a part, (elle) votera blanc." Et de préciser : "Nous ne participerons à aucun front républicain, réunissant de la droite fillonniste jusqu'au parti socialiste."

Jacques Cheminade

Dernier du premier tour, Jacques Cheminade - le vétéran de l'élection - n'a pas réagi sur les réseaux sociaux dimanche soir à l'issue du premier tour.

A LIRE AUSSI ► Présidentielle : Emmanuel Macron et Marine Le Pen qualifiés pour le second tour