Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Fusillade dans les rues de Strasbourg : l'hypercentre bouclé par la police.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait

Politique

Vieux Bastia et quartiers sud pour la visite de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires

vendredi 13 avril 2018 à 19:58 Par Christophe Giudicelli, Jean Pruneta et Caroline Filippi, France Bleu RCFM

Apres avoir répondu aux questions institutionnelles et constitutionnelles sur France Bleu RCFM, Jacques Mézard a mis sa casquette de ministre de la Cohésion des territoires. Rencontres avec les bailleurs sociaux et le programme « Action cœur de ville » étaient donc au rendez-vous.

Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires dans les locaux de France Bleu RCFM le 13 avril 2018
Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires dans les locaux de France Bleu RCFM le 13 avril 2018 © Radio France - Michèle CASTELLANI

Bastia, France

Rencontre avec les bailleurs sociaux

Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires a entamé sa visite de deux jours en Corse par une rencontre avec les élus et les bailleurs sociaux à la préfecture de Haute-Corse. Les enjeux spécifiques du logement sur l’île ont été abordés. Actuellement en Corse il manque de nombreux logements chaque année. Une étude menée en 2015 par les services locaux de l’état a estimé le besoin potentiel à plus de 3.000 logements par an jusqu’en 2030 d'où la nécessité d'une programmation de rattrapage.

Une visite à pied de la ville de Bastia

En partant à pied de la citadelle de Bastia pour se rendre sur l’avenue Maréchal Sebastiani, le ministre de la Cohésion sociale a pu prendre connaissance des chantiers de réhabilitation de la rue droite, de la construction du parking Gaudin ou encore des projets de réaménagement de l'immeuble de l'ancienne poste centrale. Des chantiers qui pourraient entrer dans le cadre du plan « Action cœur de ville » que Jacques Mézard est venu présenter. 

5 milliards d’euros pour 222 villes dont Bastia et Ajaccio

« Action cœur de ville » est un plan destiné à redynamiser les centres villes. 222 villes dont Bastia et Ajaccio se partageront les cinq milliards d’euros destinés à ce plan. Pour Linda Piperi, adjointe au maire de Bastia en charge de l'animation de la ville, c’est une occasion à ne pas manquer : « _c’est une vision qui va nous permettre de développer nos projets, en terme de développement économique, en terme de dynamisme_… Nous espérons beaucoup de cette visite et du projet cœur de ville dans son ensemble. Nous menons actuellement deux enquêtes pour avoir une vision des difficultés quartier par quartier sur les offres et les demandes, nous essaierons de tout mettre en œuvre pour avancer.»

Visite de Jacques Mézard à Bastia: Linda Piperi

Une visite qui s’est poursuivie dans les quartiers sud

L’après-midi a été consacré à la visite des quartiers sud de Bastia. Une visite qui s’est faite là aussi à pied depuis le haut de la route royale jusqu’au centre culturel l’Alboru. Selon le ministre  :  _« On est là sur un quartier qui est concerné par le nouveau programme  de renouvellement urbain, le doublement des crédits de 5 à 10 milliards sur le NPNRU [NDLR : Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain] doit permettre d’amplifier les projets si c’est demandé. Il y a des moyens nouveaux, c’est le cas sur le plan « Cœur de Ville », villes moyennes, qui sont à disposition si les collectivités souhaitent les utiliser, on les aidera à les utiliser. Ce n’est pas à moi de dire aux élus de la ville, faites ceci ou faites cela. Quelles que soient les différences de sensibilité, on a un objectif commun, c’est d’apporter un meilleur service à nos concitoyens sur le terrain »_ a conclu Jacques Mézard. 

Jacques Mézard à propos des quartiers sud de Bastia