Politique

Villedieu-sur-Indre : un adjoint démissionne, le maire contre-attaque

Par Jonathan Landais, France Bleu Berry vendredi 26 août 2016 à 17:29

BISBILLE POLITIQUE A VILLEDIEU
BISBILLE POLITIQUE A VILLEDIEU © Radio France - Jonathan Landais

L'ancien adjoint aux travaux de Villedieu-sur-Indre dénonce la mauvaise gestion de la commune et annonce sa démission. Le maire lui répond.

Il démissionne avec fracas. Stéphane Brunet, adjoint aux travaux depuis 2014, annonce sa démission dans un courrier qu'il a lui-même glissé jeudi soir dans toutes les boîtes-aux-lettres de la commune. Il accuse le maire de Villedieu-sur-Indre, Bernard Gontier, sans-étiquette, mais proche du PS, "d'une gestion catastrophique du personnel" et des finances de la commune. Ce dernier contre-attaque et dénonce "un enfantillage".

Le WC du cimetière mal entretenu

Dans ce courrier, Stéphane Brunet dénonce, pêle-mêle : le mauvais entretien de l'espace public (WC du cimetière, panneaux de signalisation, lavoir, espaces-verts de 60 hectares...), des comportements "irresponsables" de plusieurs personnels, "qui ne font que ce qu'ils ont envie" (il cible les cantonniers NDLR), le retard de paiement des loyers de logements communaux, qu'il chiffre à "plus de 25.000 euros"....

On se croirait dans une cour de récréation (le maire)

BERNARD GONTIER, LE MAIRE - Radio France
BERNARD GONTIER, LE MAIRE © Radio France - Jonathan Landais

"Je suis très surpris, c'est très facile d'accuser les autres, qu'il fasse le bilan de ses propres activités quand il était adjoint ! Ce sont des enfantillages, on se croirait dans une cour de récréation" lui répond le maire Bernard Gontier. "La santé financière est très bonne, en 2008, la dette par habitant était de 1.200 euros, nous l'avons fait passer à 660 euros en 2016, nous sommes en-dessous de la moyenne départementale !".

"Quant aux employés communaux, je regrette ils travaillent ! On a 60 hectares d'espaces-verts, il faut les entretenir ! Nous avons seulement six employés au service technique, sur 32 employés de mairie, ils ne font pas rien !". La commune se lance cette année dans plusieurs grands chantiers : la rénovation de l'église, la construction d'un gymnase et d'une voie nouvelle, rue des fontaines.

Le maire a voulu cacher ma démission

Stéphane Brunet a quitté son poste à la mi-juin. Mais les Théopolitains ne l'apprennent que maintenant. Dans cette lettre distribuée aux 2.800 habitants, il reproche au maire de "ne pas avoir souhaité communiquer" sur son départ. "J'ai fait ça pour informer la population, je maintiens tout ce que j'ai écrit, c'est la vérité; il y a une mauvaise gestion de la commune, mais c'est fini, je ne veux plus m'exprimer", indique l'ancien adjoint.

Partager sur :