Politique

A Villemomble, des militants socialistes se mobilisent pour l'inscription sur les listes électorales

Par Rémi Brancato, France Bleu Paris Région lundi 19 décembre 2016 à 4:20

La député Elisabeth Pochon et les militants PS de Villemomble font du porte à porte pour inciter les habitants à s'inscrire sur les listes électorales
La député Elisabeth Pochon et les militants PS de Villemomble font du porte à porte pour inciter les habitants à s'inscrire sur les listes électorales © Radio France - Rémi Brancato

Si vous n'êtes pas inscrits sur les listes électorales, il ne vous reste que quelques jours pour le faire. Passé le 31 décembre, il sera trop tard. A Villemomble, en Seine-Saint-Denis, les militants socialistes se mobilisent pour inciter les habitants à faire la démarche.

"Je peux vous demander si vous êtes inscrite sur les listes électorales?" Elisabeth Pochon, la députée socialiste de Villemomble, en Seine-Saint-Denis, répète inlassablement la même question aux habitants croisés au pied d'une tour du centre ville. "Si vous ne le faites pas avant le 31 décembre, vous ne pourrez pas voter l'année prochaine" ajoute-t-elle, rappelant les échéances à venir : la présidentielle et les législatives.

"Ce n'est pourtant pas si compliqué, c'est bien de savoir comment cela fonctionne" note Doucika, naturalisée française depuis 12 ans après son arrivée de Serbie, et pourtant toujours pas inscrite. Elle promet de le faire cette année. Dans ce quartier, beaucoup, comme elle, sont devenus français depuis des années, voire des décennies, mais n'ont jamais fait la démarche.

Les militants socialistes tentent de convaincre les habitants de s'inscrire. Rémi Brancato

Une fois entrée dans un immeuble, les militants sonnent aux portes. "Je n'ai jamais voté, je n'ai pas de carte électorale" confie Yann, 19 ans, qui passe le temps dans la cage d'escalier avec ses amis. "Est ce que vous connaissez la moyenne d'âge des gens qui vont voter?" leur demande alors la députée. "30, 40 ans" tente l'un d'eux. "65 ans" répond-elle, "cela veut dire que vous ne vous donnez pas la parole".

En 2019, les règles d'inscription changent

Yann admet se désintéresser des questions politiques. "Je ne sais pas si je vais faire la différence" confie-t-il. Jean Marc Minetto fait face à ce sentiment d'indifférence. "L'idée c'est de dire 'faites valoir votre voix!'" défend le secrétaire de section du PS à Villemomble.

"On l'a vu dans les personnes rencontrées, à chaque fois qu'il y a une élection ils se disent qu'ils iraient bien" explique Elisabeth Pochon, "on attend souvent le dernier moment". Alors pour faciliter les inscriptions et donc les votes, la députée a fait adopter cet été sa proposition de loi, qui permettra à partir de 2019 De s'inscrire 30 jours ouvrés avant un scrutin, soit environ 36 jours, et non plus le 31 décembre de l'année précédente.

Elisabeth Pochon a fait évoluer la loi pour s'inscrire sur les listes.

A SAVOIR | Pour s'inscrire sur les listes électorales