Politique

Vincent Feltesse : "Je vais découvrir ce que c’est d’être dans l’opposition"

France Bleu Gironde vendredi 28 mars 2014 à 16:59

Vincent Feltesse, lors de son premier conseil municipal à Bordeaux
Vincent Feltesse, lors de son premier conseil municipal à Bordeaux © Radio France

Battu dés le premier tour des municipales à Bordeaux, Vincent Feltesse compte sur le Conseil municipal pour faire entendre sa voix. L'ancien maire de Blanquefort, encore majoritaire à la CUB et à l'Assemblée nationale se trouvera pour la première fois sur le banc de l'opposition.

À l’annonce de la victoire d’Alain Juppé, Vincent Feltesse s’est levé pour l’applaudir. Un geste républicain qui vient conclure une "campagne digne, sans dérapage" entre deux hommes qui se connaissent bien, selon le candidat socialiste battu.

"Je connais bien Alain Juppé, il était vice-président et moi Président de la CUB." — Vincent Feltesse

Malgré ce respect mutuel, il y aura des combats politiques lors des conseils municipaux. "Il y a beaucoup de travail à faire par rapport à Bordeaux."

Vincent Feltesse : "Il reste beaucoup de choses à faire à Bordeaux"

Avec ses six collègues de l’opposition de gauche , il compte faire entendre sa voix face à la politique du maire de droite. "Ce n’est pas en continuant comme avant que l’on fera face aux défis économiques et écologiques."

"Aujourd’hui, la CUB a déjà une majorité de droite"

L’actuel Président de la Communauté urbaine de Bordeaux compte sur les électeurs pour sauver six communes de gauche dimanche . "Même si aujourd’hui, la droite est déjà majoritaire à la CUB, il faut aller voter." Lui sera toujours conseiller communautaire après le second tour des municipales mais risque de perdre la présidence au profit du maire de Bordeaux.

Sur son activité de député, Vincent Feltesse attend la décision de remaniement de François Hollande. Et si la ministre Michèle Delaunay venait à perdre son portefeuille, elle récupérerait d’office son siège de députée.

"Je serais quand même conseiller communautaire et conseiller municipal", se rassure Vincent Feltesse, "et je continuerai à préparer les municipales de 2020 aux côtés des Bordelais. La prochaine sera la bonne."

Partager sur :