Politique

Vincent Peillon candidat à la primaire socialiste

Par France Bleu, France Bleu lundi 12 décembre 2016 à 7:17

Sa candidature devrait être la 6e, outre celles de Montebourg, Valls, Hamon, Rugy, Bennahmias, sans compter celles plus incertaines de Filoche, Larrouturou (Nouvelle Donne) et Faudot (MdP).
Sa candidature devrait être la 6e, outre celles de Montebourg, Valls, Hamon, Rugy, Bennahmias, sans compter celles plus incertaines de Filoche, Larrouturou (Nouvelle Donne) et Faudot (MdP). © AFP - BERTRAND GUAY

L'ex-ministre Vincent Peillon a annoncé dimanche soir sur France 2 sa candidature à la primaire du socialiste pour y défier ses anciens collègues du gouvernement, comme Manuel Valls ou Arnaud Montebourg, et défendre le bilan du quinquennat Hollande.

Vincent Peillon, ancien ministre de l'Education, a annoncé dimanche soir sur France 2 sa candidature à la primaire de la gauche pour "rassembler" son camp, y compris Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, et "gagner la présidentielle".

Sixième candidature déclarée

"Je n'avais pas prévu d'être (candidat) car je considérais que le président de la République devait porter les couleurs de son bilan, j'ai pris (la décision) le soir où il a fait son annonce"; a affirmé Vincent Peillon, qui s'est posé en "candidat d'une éthique politique". Sa candidature devrait être la 6e, outre celles de Montebourg, Valls, Hamon, Rugy, Bennahmias, sans compter celles plus incertaines de Filoche, Larrouturou (Nouvelle Donne) et Faudot (MdP).

Ex-numéro trois du gouvernement Ayrault

Cet agrégé de philosophie de 56 ans, proche de Ségolène Royal, a passé 18 mois au ministère de l'Education nationale avant de revenir au Parlement européen. L'ex-numéro trois du gouvernement de Jean-Marc Ayrault a payé de son départ du gouvernement le 31 mars 2014 la facture de sa réforme des rythmes scolaires, engagée dans la confusion au grand dam des élus et des parents d'élèves. C'est poussé par son entourage, dit-il, que ce débatteur brillant revient à l'avant-scène après un long passage au Parlement européen.

  - Aucun(e)
-