Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Violette Spillebout conteste l'élection de Martine Aubry

-
Par , France Bleu Nord

Battue dimanche au second tour des municipales à Lille, la candidate LREM Violette Spillebout dénonce des irrégularités de la part du camp de Martine Aubry pendant la campagne. Elle va déposer une contestation électorale.

La candidate LREM battue à Lille dénonce des irrégularités dans la campagne et le déroulement du scrutin
La candidate LREM battue à Lille dénonce des irrégularités dans la campagne et le déroulement du scrutin © Radio France - Odile Senellart

Violette Spillebout va se rendre ce vendredi 3 juillet au tribunal administratif de Lille pour déposer une contestation électorale. La candidate LREM qui est arrivée troisième au second tour des municipales avec 20, 6% des voix dénonce  des irrégularités tout au long de la campagne. Elle dénonce ce qu'elle appelle une perméabilité entre le rôle de maire et le rôle de candidat. "Il y a eu des "iniquités de moyens entre une mairie sortante et les autres candidats". 

Des pressions sur des associations 

Elle accuse l'équipe municipale sortante d'avoir "organisé une chape de plomb sur le milieu associatif et sur les commerçants notamment". Elle affirme que des moyens municipaux ont été utilisés par la camp Aubry pendant la campagne. Elle évoque également des "pressions" sur des associations. Mais la candidate LREM n'a pas voulu à ce stade détailler les irrégularités qu'elle souhaite porter à la connaissance de la justice. 

Ecoutez l'interview de Violette Spillebout

Martine Aubry a été réélue pour un quatrième mandat mais de justesse: 40% contre 39,4% pour le candidat EELV Stéphane Baly avec seulement 227 voix d'écart entre eux, le tout avec une abstention record à Lille de plus de 68%.  L'équipe de Stéphane Baly a indiqué qu'il ne demandait pas de recomptage officiel des voix. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess