Infos

Virginie Calmels a refusé le poste de numéro 2 des Républicains

Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde mardi 5 janvier 2016 à 10:30

Virginie Calmels dans le studio de France Bleu Gironde
Virginie Calmels dans le studio de France Bleu Gironde

L'adjointe d'Alain Juppé à Bordeaux a confirmé ce mardi matin qu'elle avait bien été approchée par le camps Sarkozy après l'éviction de Nathalie Koscuisko-Morizet.

Celle qui est devenue hier la chef de file de l’opposition au Conseil Régional a confirmé ce matin à France Bleu Gironde qu'elle avait bien été contactée par le patron lui même Nicolas Sarkozy pour prendre le poste vacant de numéro 2 du parti après l'éviction de NKM. Un poste qu'elle a refusé d'emblée, a-t-elle aussi précisé sans autre forme d'explication.

Qui tiendra la maison bordelaise?

Elle assure aussi qu'elle ne sera pas la maire-bis de Bordeaux pendant la campagne des primaires de son mentor, mais qu'Alain Juppé choisira toute une équipe pour gérer les affaires courantes en son absence. Elle ne manque pas de rappeler pour autant qu'elle a pour sa part été élue vice présidente de la métropole bordelaise juste avant les fêtes de Noël.

Virginie Calmels invitée de la matinale

Partager sur :