Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Visite de Gérald Darmanin à Annemasse : 15 postes supplémentaires pour le commissariat

-
Par , , France Bleu Pays de Savoie

Venu ce lundi inaugurer le nouvel hôtel de police d’Annemasse (Haute-Savoie), le ministre de l’Intérieur a annoncé la création de quinze postes supplémentaires de policiers nationaux. Selon Gérald Darmanin, ces renforts permettront de lutter contre les trafics de stupéfiants.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, lors de sa visite ce lundi au commissariat d'Annemasse.
Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, lors de sa visite ce lundi au commissariat d'Annemasse. © Radio France - Richard Vivion

Si le nouvel hôtel de police d’Annemasse est opérationnel depuis juin 2020, il n’avait pas encore été officiellement inauguré. C’est désormais chose faite avec ce lundi, le déplacement en grandes pompes et sous haute sécurité, du ministre de l’Intérieur. En présence de maire d’Annemasse et de nombreux élus, Gérald Darmanin s’est félicité de la création de ce nouveau commissariat "de qualité et qui améliore les conditions de vie des policiers"

Quinze policiers de plus 

Le ministre a profité de son passage dans l’agglomération annemassienne pour annoncer la création de quinze nouveaux postes de policiers."Ils viendront début mars pour renforcer les effectifs pour lutter notamment contre les trafics de stupéfiants". Ces nouvelles nominations interviennent dans le cadre du classement du quartier du Perrier en "quartier de reconquête républicaine". 

📻 ÉCOUTEZ Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur lors de son déplacement à Annemasse.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La visite de Gérald Darmanin à Annemasse a également été l’occasion pour les élus locaux d’évoquer le problème de la fidélisation des policiers sur ce secteur. Selon le maire de la commune frontalière, douze postes (sur un peu plus de 120) ne sont pas pourvus. La faute au coût de la vie et à la cherté des loyers. "Aujourd’hui, pour un policier muté sur Annemasse le reste à vivre est très faible", reconnait la députée LR, Virginie Duby-Muller.

Prime de vie chère ? 

Sur ce point, le ministre de l’Intérieur a affirmé étudier la possibilité de la création d’une prime de vie chère comme celle accordée l’année dernière dans les Alpes-Maritmes. Gérald Darmanin demande également aux élus locaux de travailler sur la possibilité de "logements réservés pour ces agents de la fonction publique." Message reçu par le maire d’Annemasse. "J’ai déjà fait des propositions au préfet de la Haute-Savoie pour réserver des bâtiments avec un bailleur social et un loyer abordable pour les agents en début de carrière afin de les fixer sur le territoire", explique Christian Dupessey. 

📻 ÉCOUTEZ Christian Dupessey, le maire d'Annemasse.

Première table ronde du Beauvau de la Sécurité en Savoie

Le matin même, le ministre de l'Intérieur s'est rendu à Chambéry en Savoie pour lancer la première table ronde du Beauvau de la Sécurité en région : grande concertation nationale consacrée à la police et à la gendarmerie.

La première table ronde du Beauvau de la sécurité en région, à Chambéry.
La première table ronde du Beauvau de la sécurité en région, à Chambéry. © Radio France - Valentine Letesse

La question des effectifs de police et de gendarmerie dans les différents services, comme celui de la PAF : la Police Aux Frontières, a également été longuement abordée. Le ministre de l'Intérieur a réaffirmé la volonté du gouvernement de recruter 10.000 membres des forces de l'ordre au cours du quinquennat d'Emmanuel Macron. 

Le maire de Chambéry, Thierry Repentin, aux cotés du ministre de l'Intérieur.
Le maire de Chambéry, Thierry Repentin, aux cotés du ministre de l'Intérieur. © Radio France - Valentine Letesse

Le maire de Chambéry, Thierry Repentin espère profiter de ces nouveaux effectifs pour rouvrir le commissariat de proximité sur Chambéry le Haut, fermé il y a plusieurs années. L'objectif étant de rétablir la confiance et le contact dans ce quartier difficile de la ville, l'un des objectifs principaux de ce Beauvau de la sécurité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess