Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vote par correspondance : qu'en pensent les élus de la Mayenne ?

-
Par , France Bleu Mayenne

Le 12 novembre 1975, Valéry Giscard d'Estaing et son gouvernement décidaient de supprimer le vote par correspondance en France. À l'approche des élections régionales et départementales, le débat d'un retour de ce mode de scrutin resurgit. Des élus mayennais sont favorables à son expérimentation.

La Poste (illustration)
La Poste (illustration) © Maxppp - Alexis Sciard

Il y a 45 ans jour pour jour, le vote par correspondance en France était supprimé. Une décision prise en conseil des ministres, sous l'égide du président de la République de l'époque Valéry Giscard d'Estaing. Mais aujourd'hui, la question revient dans le débat public, et ce serpent de mer pourrait ne plus avoir la tête coupée bien longtemps.

En effet, Emmanuel Macron a missionné Jean-Louis Debré, ancien président du Conseil constitutionnel, pour réfléchir à la mise en place du vote par correspondance dès 2021. L'ancien ministre remettra d'ailleurs un rapport à Matignon, ce vendredi 13 novembre, concernant un éventuel report des élections régionales et départementales prévues en mars 2021, mais dont les campagnes électorales pourraient être perturbées par l'épidémie de la Covid-19. 

Par mail ? Par courrier ?

En Mayenne, le président du conseil départemental, Olivier Richefou est favorable à son expérimentation "en amont du scrutin de 2021" précise-t-il sur son compte Twitter. Interrogé par France Bleu Mayenne, l'élu plaide même pour sa généralisation. "N'oublions pas que les députés français de l'étranger sont élus de cette façon (...) et entre le fait d'avoir un scrutin où il n'y aurait que 20% des électeurs qui s'exprimeraient et un scrutin où il y aurait 65% ou 70% des électeurs qui s'exprimeraient, je trouve le choix démocratique", termine Olivier Richefou.

Pour autant rien ne permet aujourd'hui d'affirmer que le vote par correspondance augmenterait les taux de participation des élections dans notre pays. Ces derniers ont été encore historiquement bas lors des élections municipales cette année. "Si on veut répondre au besoin de participation, il faut que ceux qui se présentent soit à la hauteur pour offrir un vrai choix à nos électeurs. C'est ça la noblesse de la politique" déclare Guillaume Garot, député de la Mayenne qui voit d'un mauvais œil le vote par correspondance. C'est une fausse bonne idée d'après lui : "Je suis très attaché au vote personnel, de chacun, dans l'isoloir. Que chacun en son âme et conscience décide, et pas sous la demande ou l'insistante pression de ceux qui vous sont proches", explique l'élu. 

L'expérience de l'AMF 53

Dans notre département, le vote par correspondance n'est pas quelque chose de nouveau. Il est souvent utilisé pour choisir le président du service départemental d'incendie et de secours (SDIS). Le président du conseil de gestion du département est également élu de cette façon. Plus récemment, l'association des maires de la Mayenne offrait la possibilité aux élus de voter en présentiel ou par correspondance. 

"Chaque adhérent a reçu un code par mail pour pouvoir ensuite voter sur une plateforme en ligne. Nous avons 300 votants environ. En temps normal on a à peu près 800 votants qui se mobilisent mais nous n'avons pas été aidés par la crise sanitaire. Donc ce score nous a plutôt agréablement surpris", explique Joël Balandraud, maire d'Évron et président élu de l'AMF 53.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess