Politique

A Waziers, le communisme séduit-il toujours les jeunes

France Bleu Nord samedi 1 mars 2014 à 9:25

L'église Notre Dame des mineurs à Waziers
L'église Notre Dame des mineurs à Waziers © Jérémy Jännick - Creative commons

La commune de Waziers, près de Douai, est gérée depuis près d'un siècle par les communistes. Mais que représente pour les jeunes générations les grandes luttes ouvrières et le communisme ? Reportage signé Louis Belenfant et Lucas Valdenaire, étudiants à l'ESJ de Lille.

Comme chaque samedi pendant la campagne électorale des municipales, les étudiants en journalisme à l'ESJ de Lille nous emmènent à la rencontre des jeunes de la région.

Direction Waziers, ville du bassin minier à la sortie de Douai dans le Nord. Ça fait près d'un siècle que cette commune de 7.500 habitants est gérée par les communistes. 

Et là-bas, un Waziérois sur cinq a entre 15 et 30 ans. Pour ces jeunes qui n'ont pas connu la grande époque ouvrière, le communisme ne veut plus dire grand chose. Et cette année, ils seront peut-être à l’origine de l’alternance,  un mot que cette ville ne connaît pas.

En 2008, Jacques Michon avait gagné au premier tour face à son unique adversaire avec plus de 63% des voix. Cette année, sa liste de gauche “Ensemble pour agir : l’humain d’abord” fera face à deux listes sans étiquette : “Vie à Waziers” de Laurent Desmons, et “Savoir pour choisir” de Frédéric Mania.

Waziers et les jeunes communistes

Partager sur :