Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Xavier Bertrand sur France Bleu : "C'est pas des empoisonneurs, nos paysans"

-
Par , France Bleu Nord

Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts-de-France, a déclaré ce mardi sur France Bleu Nord qu'"il fallait aider les agriculteurs à aller très très vite pour trouver de nouvelles solutions aux pesticides".

Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts-de-France invité de France Bleu Nord ce mardi 24 septembre 2019
Xavier Bertrand, le président de la Région Hauts-de-France invité de France Bleu Nord ce mardi 24 septembre 2019 © Maxppp -

Hauts-de-France, France

En réaction à la mise en place de ZNT, zones de non-traitement destinées à protéger les populations des pesticides, Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France, a déclaré ce mardi sur France Bleu Nord que "nos paysans ne sont pas des empoisonneurs. Ils savent pertinemment qu'il faut produire autrement mais on produit comment ?"

"Je fais plus confiance à ce qui est produit par les paysans français que par les paysans, même européens."

Xavier Bertrand estime que l'Etat, les pouvoirs publics et les collectivités doivent les aider  pour trouver de nouvelles solutions car "si demain on a des zones de cent mètres dans lesquelles on n'épandra plus, faut préparer un plan social pour nos paysans qui ne survivront pas." Le président du Conseil régional des Hauts-de-France annonce qu'il a saisi le préfet de région pour dire qu'il est "totalement disponible" avec des associations de maires, avec les représentants agricoles, des représentants environnementaux pour qu'"on puisse voir, commune par commune, quelles solutions trouver".

Choix de la station

France Bleu