Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Yohann Nédélec annonce sa candidature à la mairie de Brest... dans une série !

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Le maire du Relecq-Kerhuon, près de Brest, s'est prêté au jeu de la comédie. Alors que sa candidature à la mairie de Brest ne fait plus guère de doute... Il la déclame dans une série. Ce n'est pas une annonce affirme l'intéressé, qui attend officiellement la décision de François Cuillandre.

"Bon ben voilà je suis candidat à la mairie de Brest!", déclare Yohann Nédélec dans cette série.
"Bon ben voilà je suis candidat à la mairie de Brest!", déclare Yohann Nédélec dans cette série. - Capture Facebook

Brest, France

Comme une sorte de répétition générale... Yohann Nédélec a déclaré sa candidature à la mairie de Brest... pour de faux! Le vice-président aux transports de Brest Métropole s'est prêté au jeu de la comédie, en tournant dans une série au texte explicite : "Bon ben voilà, je suis candidat à la mairie de Brest, Allez, bonne soirée!"

Le texte semble particulièrement d'actualité.  - Aucun(e)
Le texte semble particulièrement d'actualité. - Capture Facebook

"Le script n’était évidemment pas de moi... Et j’ai du faire une annonce officielle"

Dans un post Facebook, Yohann Nédélec s'amuse : "Le script n’était évidemment pas de moi... Et j’ai dû faire une annonce officielle... j’espère juste que Le Télégramme et Ouest France ne m’en voudront pas. Mais ça y est, c’est officiel... #2020"

Contacté par France Bleu, l’intéressé explique en riant que ce n'est en rien une annonce officielle. Mais s'il n'est pas officiellement candidat, ces derniers temps, le maire du Relecq-Kerhuon multiplie les clins d’œil à son électorat brestois.