Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

Yonne : de nouvelles mesures de sécurité annoncées lors de la visite du secrétaire d'État Laurent Nunez

lundi 28 janvier 2019 à 17:00 Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre

Le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur était en visite ce lundi dans le nord de l'Yonne. Laurent Nunez a fait étape à Sens et Sergines pour évoquer le renforcement de la vidéosurveillance et de la participation citoyenne.

Laurent Nunez (au centre), la députée Michèle Crouzet, LREM (à gauche), Marie-Louise Fort, maire de Sens (à droite)
Laurent Nunez (au centre), la députée Michèle Crouzet, LREM (à gauche), Marie-Louise Fort, maire de Sens (à droite) © Radio France - Renaud Candelier

Yonne, France

Plus de police derrière les écrans mais aussi sur le terrain. Voilà le message qu'était venu faire passer à Sens, Laurent Nunez. Un avenant à la convention entre la ville de Sens et la préfecture permettra prochainement à la police nationale d'avoir accès en direct aux images des soixante caméras mises en place par la ville. 

Actuellement ces images de vidéosurveillance sont visionnées uniquement par la police municipale dans un centre de supervision urbain situé dans la mairie. Des policiers y auront bientôt depuis le commissariat de Sens, à des horaires définis. 

"Pouvoir assurer ce qu'on appelle des vidéopatrouilles" - Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur

La ville de Sens va d'ailleurs s'équiper de dix caméras supplémentaires en 2019, portant son équipement total à soixante-dix caméras. En 2018, la police nationale a effectué une centaine de demandes d'extractions d'images à la ville de Sens. 

Visite du centre de supervision urbaine de Sens (Yonne) par Laurent Nunez - Radio France
Visite du centre de supervision urbaine de Sens (Yonne) par Laurent Nunez © Radio France - Renaud Candelier

La police de sécurité du quotidien appliquée à Sens

En parallèle de cette annonce, le ministre s'est félicité de la mise en place de la "police de sécurité du quotidien" qui se traduit à Sens par des patrouilles terrestres et en VTT, de la police nationale. Et par une communication directe avec les habitants via Facebook. La police municipale de Sens, de son côté, va renforcer sa présence de terrain avec prochainement un maître chien.

Des caméras-piéton pour les policiers municipaux

Le maire de Sens, Marie-Louise Fort, a par ailleurs interrogé le ministre sur l'utilisation de caméras-piéton pour les policiers municipaux, afin d'apporter une preuve, en cas de contestation. Un décret d'application devrait paraître début février afin d'encadrer l'usage de ces caméras par la police municipale.

Plus de cent communes adoptent la participation citoyenne

La visite de Laurent Nunez, ne s'est pas cantonnée au centre-ville de Sens. Devant des maires réunis à Sergines, le ministre a signé sept conventions de participation citoyenne avec les communes de Sergines, Gisy-les-Nobles, Jouy, Michery, Perceneige, Le Plessis-Saint-Jean et Thorigny-sur-Oreuse.

106 communes de l'Yonne sont désormais conventionnées pour la participation citoyenne - Radio France
106 communes de l'Yonne sont désormais conventionnées pour la participation citoyenne © Radio France - Renaud Candelier

Des investissements pour la police et la gendarmerie de l'Yonne en 2019

Outre les travaux engagés aux commissariats de Sens et d'Auxerre, la visite de Laurent Nunez a été l'occasion d'annoncer la fin des travaux de la caserne de gendarmerie des Clairions où, d'ici le mois de juin, 460 logements auront été rénovés en un an et demi. Un chantier de douze millions d'euros. Cette année, le stand de tir de Monéteau devrait être remis en état afin de permettre un usage conjoint par la police et la gendarmerie.

Une trentaine de gilets jaunes attendaient le ministre

La visite de Laurent Nunez a lieu dans un contexte de forte mobilisation des forces de l'ordre depuis plus de deux mois face au mouvement social des "gilets jaunes". Alors que la polémique se poursuit sur l'usage des armes intermédiaires de défense (type LBD). Une trentaine de gilets jaunes attendaient d'ailleurs le ministre aux abords de l'hôtel de ville de Sens (Yonne) pour protester contre la violence policière. Le cabinet du ministre a proposé de rencontrer une délégation, les gilets jaunes ont refusé, souhaitant être tous présents lors de la rencontre. 

Des gilets jaunes étaient présents à Sens pour dénoncer les violences policières - Radio France
Des gilets jaunes étaient présents à Sens pour dénoncer les violences policières © Radio France - Renaud Candeleier

Pas de tir intentionnel contre Jérôme Rodrigues selon Laurent Nunez

Concernant les affirmations du gilet jaune Jérôme Rodrigues, blessé à l’œil à Paris, Laurent Nunez a formellement démenti que le manifestant ait pu être visé intentionnellement. Le secrétaire d'État assure n'avoir aucune information concernant l'usage de LBD dans ce dossier.