Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rendez-vous d'actualités

Rennes : un attentat à l'arme chimique simulé jeudi dans l'enceinte de l'ancienne prison

-
Par , France Bleu Armorique

La préfecture d'Ille-et-Vilaine organise ce jeudi un exercice de sécurité civile dans l'enceinte de l'ancienne prison Jacques-Cartier de Rennes. Une opération d'ampleur qui "ne doit pas inquiéter les populations".

L'entrée de l'ancienne prison Jacques-Cartier de Rennes
L'entrée de l'ancienne prison Jacques-Cartier de Rennes

Rennes, France

Chaque année, la préfecture d'Ille-et-Vilaine organise des exercices de sécurité civile pour permettre aux différents acteurs chargés de la gestion de crise de se préparer et d'améliorer leurs interventions en cas de catastrophe naturelle, d'accident industriel ou d'attentat. Ce jeudi, c'est un attentat à l'arme chimique au sein d'un établissement pénitentiaire qui va être simulé.

L'ancienne prison réquisitionnée

A partir de 8h et jusqu'à 12h jeudi 14 novembre, l'exercice va être mené dans l'enceinte de l'ancienne prison Jacques-Cartier de Rennes.  Plus de 150 personnes, à la fois des professionnels comme les pompiers, le SAMU, les policiers ou des représentants de la justice, et des figurants vont être mobilisés. Ce scénario permettra, selon la préfecture, "de tester la mise en oeuvre du plan départemental ORSEC, la réactivité des secours et la coordination des différents acteurs de la sécurité".

Stationnement modifié

Cette opération va entrainer des interdictions de stationnement boulevard Jacques-Cartier des deux côtés dans sa partie comprise entre la rue Lobineau et la rue de Villeneuve, ainsi que rue Alain-Bouchart, des deux côtés dans sa partie comprise entre le boulevard Jacques-Cartier et le n°55 ainsi que la rue Linné.  L'important déploiement de moyens logistiques ne doit pas inquiéter la population rappellent les services de l'Etat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu