Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 550 participants au Trail du Loup Blanc 2.0, tous vainqueurs !

-
Par , France Bleu Creuse

Dimanche, les derniers coureurs ont franchi la ligne d'arrivée du Trail du Loup Blanc, version 2.0. Pas de podium cette année, mais les participants n'ont pas perdu leur esprit de compétition, et sont ravis d'avoir pu relever le défi, malgré la situation sanitaire.

Guillaume et Christophe ont franchi la ligne d'arrivée après 18 kilomètres de course.
Guillaume et Christophe ont franchi la ligne d'arrivée après 18 kilomètres de course. © Radio France - Léa Guedj

C'était inespéré cette année, à cause de la situation sanitaire, mais le Trail du Loup Blanc a bien eu lieu, dans des conditions particulières, puisque les organisateurs des Sports Athlétiques Marchois (SAM) ont proposé une formule 2.0. Pendant cinq semaines, le participants ont parcouru en autonomie les 18, 23 ou 54 kilomètres dans la forêt de Chabrières sur les Monts de Guéret. Bilan au dernier jour du Trail, dimanche : Près de 550 coureurs ont participé. C'est moins que le record de 2019, où 1800 personnes avaient répondu présents, mais c'est tout de même une belle victoire pour le club.

"Si le GPS n'est pas calé, on peut vite aller dans les ronces !, s'amuse Frédéric. _Il faut y aller avec une boussole et de temps en temps faire confiance à ses sens."_"On s'est un peu perdus, avec le plan ce n'est pas évident", notent Nathalie et Antoine venus de Châteauroux, mais ils sont bien arrivés. D'ailleurs, eux comme les autres coureurs adressent un grand bravo et remercient les organisateur pour avoir maintenu le Trail.

Stéphanie et Stéphanie ont tellement apprécié qu'ils ont enchaîné cinq weekends de Trail. "Ça fait du bien au moral, de sortir un peu à deux, confie Stéphanie. En plus on a trois enfants, ça nous évade." Ils ont affronté la neige le premier weekend, fin janvier. Mais pour cette dernière journée, ils ont bénéficié de conditions idéales.

Une course sans gagnant, mais que des vainqueurs

L'année a été rude pour les membres du SAM qui ont dû annuler toutes leurs compétitions en 2020. Alors, pour eux comme pour les coureurs, ce Trail était une "bouffée d'oxygène", dans "un terrain de jeu formidable" et sous un grand soleil. Le président du club, Julien Babeix, est "ravi". D'autant que beaucoup de coureurs "ont fait un don" à l'association, dont les finances sont fragilisées.

Élise, originaire de Guéret, est revenue exprès depuis Toulouse où elle s'est installée, pour retrouver les paysages et les chemins qu'elle aime tant. Elle est aussi venue pour s’entraîner en vue de prochaines courses, en espérant qu'elles donnent lieu à un classement cette fois. L'année dernière, elle avait atteint la première place du podium. "On a essayé de se mettre en condition de course et on a rien lâché !", se réjouit Élise qui a fait 18 kilomètres en 1h27.

Un autre compétiteur dans l'âme, Guillaume, a franchi la ligne d'arrivée, après 18 kilomètres de "repérages" : les passages difficiles, le plat, les pentes... Il a tout analysé pour "se préparer". Il a aussi passé au crible les résultats des autres coureurs qu'il a hâte de "défier". Avec le sentiment d'avoir toute la forêt pour lui, Guillaume a tout de même pris le temps de profiter du "décor magnifique" , de "s'aérer l'esprit" et d'observer la nature. "J'espérais voir un sanglier ou un chevreuil, mais finalement j'ai vu une perdrix", raconte-t-il.

Pas de podium pour cette fois, mais des médailles en bois pour tous les participants, ainsi que du miel et de la bière concoctés localement. Les sportifs ont l'espoir de pouvoir à nouveau faire leurs preuves, bien que plusieurs événements organisés par les SAM soient sur la sellette : le 10 kilomètres de Courtille du 21 mars, la Corrida de la Trinité, début juin, le meeting d'athlétisme de mi-juin, et l'Halftriman des Monts de Guéret des 3 et 4 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess