Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Pascal Bugis fait un amalgame bête et idiot" selon le député LREM Jean Terlier

-
Par , France Bleu Occitanie

Interrogé sur l'absence du maire de Castres aux cérémonies du 8 mai, le député de la majorité Jean Terlier a déclaré que Pascal Bugis avait fait "un amalgame bête et idiot". Le maire de Castres entendait ainsi soutenir la tribune de militaires à la retraite qui dénoncent "le délitement de la France"

Jean Terlier, député de la 3ème circonscription du Tarn.
Jean Terlier, député de la 3ème circonscription du Tarn. © Maxppp - Vincent Isore

Jean Terlier député En Marche de la troisième circonscription du Tarn était l'invité de France Bleu Occitanie ce matin. Il répond aux questions de Jeanne-Marie Marco.

Avant de parler de la polémique sur le maire de Castres, la surprise générale, ce sont les députés Modem qui vous lâche en votant contre le pass sanitaire, la loi a finalement été votée en deuxième vote. C’est un camouflet pour votre parti ?

C'est jamais agréable d’être mis en minorité par un parti, le Modem qui en l’occurrence se revendique de la majorité présidentielle. Il y a eu, je crois, de la part du Modem un moment d’incompréhension. Mais chacun est revenu à la raison. Et cela nous a permis de voter vers 1h du matin très largement cet article 1 qui instaure le pass sanitaire de ce projet de loi de sortie progressive de l'état d'urgence sanitaire.

Ce n’est pas de l’incompréhension que les députés Modem mettent en avant. Ils parlent de mépris du gouvernement. Ne va-t-il pas falloir changer de méthode à l'avenir pour avoir leur soutien et donc voter les prochaine sréformes.

Je ne pense pas qu'il n'y a jamais eu de mépris. Le texte a été voté dans l’hémicycle ce matin très tôt. Les discussions avec le Modem on les a déjà eues, notamment en commission des lois. Faire partie d’une majorité, c’est se retrouver, pas voter les uns contre les autres. Je n’ai pas le sentiment de ne pas les écouter. En tant que commissaire aux lois, on arrive à trouver des solutions. Hier, on a vécu, notamment pour les députés LREM, quelque chose de violent. Sur un projet de loi aussi important qui permettra de sortir de la crise sanitaire, on doit être à la hauteur, resserrer les rangs et ne pas montrer des signes de front sur un projet aussi important.

Le maire de Castres a boycotté samedi la cérémonie du 8 mai en soutien a des militaires à la retraite qui ont signé une tribune pour dénoncer le délitement de la France. Est-ce que c’est un acte anti-républicain selon vous ?

Oui je le pense. J’étais présent à cette cérémonie à Castres en présence du préfet et des porte-drapeau, du représentant du huitième RPIma de Castres, des représentants de la gendarmerie. Tout le monde était présent et on n’a pas compris ce pied de nez qu’a fait Pascal Bugis par son absence. Le 8 mai, on est là pour commémorer les soldats morts pour la France, on ne doit pas se tromper de combat. On n’est là pour commémorer pas pour faire de la politique politicienne.

Il y a un sujet de fond, les militaires qui parlent du mal-être des militaires, ça doit être pris en compte par le gouvernement non ?

Oui, mais on peut partager sur le fond ou pas. Moi je considère qu’il y a dans cette tribune un appel insidieux à la guerre civile. Mais ça n’est même pas le sujet. Ce n’est pas le moment de faire de la politique politicienne. Le maire de Castres en priorité quand il y a une cérémonie dans sa ville, il doit y participer et ne pas la prendre en otage comme cela a été fait pour servir un message politique quel qu'il soit. 

Emmanuel Macron doit il répondre aux inquiétudes des militaires ?

Il ne m'appartient pas de le dire. Moi, ce que je sais, c'est qu'il ne faut pas tout mélanger. Pascal Bussy fait un amalgame bête et idiot. D’ailleurs ça n’a pas du tout était compris par les Castraises et les Castrais qui étaient venus assister de loin à cette cérémonie en respectant les gestes barrière. On peut avoir des combats politiques, mais ne pas prendre en otage la cérémonie du 8 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess