Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

11ème semaine de mobilisation pour le service des urgences de Chambéry : "On va tenir"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

La mobilisation continue pour le personnel des urgences de l'hôpital de Chambéry ce mardi 13 août. Comme plus de 200 services partout en France, cela fait 11 semaines qu'il est en grève.

Plus de 200 service d'urgences en France, dont celui de Chambéry, sont en grève depuis le 29 mai.
Plus de 200 service d'urgences en France, dont celui de Chambéry, sont en grève depuis le 29 mai. © Radio France - Olivia Chandioux

Chambéry, France

Tee-shirt noir avec l'inscription "Urgences Chambéry en grève" sur le dos, Marie, infirmière depuis 10 ans,distribue des tracts aux automobilistes qui passent devant l'hôpital ce mardi 13 août. Comme les autres membres du service, c'est sur ses jours de congés que cette infirmière vient manifester : "C'est l'été, c'est les vacances, c'est difficile pour tout le monde, on est fatigué mais on va tenir parce qu'on est révolté de la situation."

Des propositions de la direction jugées "insuffisantes"

La mobilisation continue pour le personnel des urgences de l'hôpital de Chambéry, comme plus de 200 services partout en France, cela fait 11 semaines qu'il est en grève. Ils réclament plus de moyens. La direction de l'hôpital de Chambéry a pourtant fait des propositions sur le paiement des heures supplémentaires, et l'achat de matériel notamment. Dans un communiqué, la direction indique que dix brancards et 25 fauteuils vont être achetés pour un investissement de 100 000 euros, "le double du budget initialement prévu".

Le personnel des urgences arrête les automobilistes devant l'hôpital de Chambéry pour leur expliquer les raisons de cette grève. - Radio France
Le personnel des urgences arrête les automobilistes devant l'hôpital de Chambéry pour leur expliquer les raisons de cette grève. © Radio France - Olivia Chandioux

Nous ce que l'on demande c'est du personnel supplémentaire", Céline, infirmière 

Mais c'est loin d'être suffisant, comme l'explique Céline, infirmière dans le service : "Ce n'est pas une grande annonce puisque les brancards sont à remplacer, ils sont vétustes, certains ont même des trous dans le matelas. Nous ce que l'on demande ce que du personnel supplémentaire soit embauché, pour que l'on puisse gérer les patients qui sont de plus en plus nombreux avec pour nous, la sensation de ne pas pouvoir faire notre travail comme on le voudrait." 

L'année dernière, il y a eu 52 000 passages aux urgences de Chambéry, un chiffre en augmentation de 8,4% par rapport à 2016.

La grève continue aux urgences de Chambéry : le reportage de France Bleu Pays de Savoie