Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

17 cas de Covid au Carrefour Market de Versailles : salariés et clients s'inquiètent

-
Par , France Bleu Paris

Depuis le 11 mars, les salariés du Carrefour Market de Versailles sont touchés un à un par le Covid. Ce mardi, 17 cas positifs sont avérés. Une situation qui aurait pu être évitée si la direction avait pris des mesures bien plus tôt estiment les salariés.

Le Carrefour Market de Versailles compte au moins 18 salariés positifs au Covid depuis le 11 mars.
Le Carrefour Market de Versailles compte au moins 18 salariés positifs au Covid depuis le 11 mars. © Radio France - Lila Lefebvre

On peut parler de cluster. Depuis le 11 mars, les cas de Covid se multiplient au Carrefour Market du quartier Grand-Siècle à Versailles, ce mardi 17 salariés sont déclarés positifs. La direction a pris de nouvelles mesures cette semaine, mais elles arrivent trop tard selon les équipes. 

mes collègues tombent comme des mouches

Ce mardi matin, deux vigiles barrent les entrées du Carrefour Market du quartier du Grand-Siècle de Versailles. Des renforts envoyés par la direction pour assurer le respect d'une nouvelle jauge : pas plus de 150 clients dans le supermarché. Ces mesures ont été mises en place dans l'urgence après une réunion exceptionnelle ce lundi 29 mars entre personnels, leurs représentants et les responsables du magasin. 

Pourtant, la situation sanitaire était connue de la direction dès le 11 mars, "j'ai envoyé mon arrêt maladie, par mail, le 11, j'y ai même ajouté mon test PCR positif", s'indigne Ramzi, il est le premier cas positif, le "patient 0". "Mais rien n'a suivi, pas de désinfection, rien, et depuis mes collègues tombent comme des mouches."

Depuis le 11 mars, 17 cas sont avérés sur les 80 que compte le magasin, "c'est un cluster", s'alarme Laurent Lamaury, délégué CGT des salariés de Carrefour en Île-de-France. Selon lui, le bilan pourrait s'alourdir, "on estime à 23 le nombre réel de cas". Ce samedi, Carrefour a fait réaliser des tests PCR sur 39 salariés, 13 résultats sont encore en attente.  

"Je suis sûr d'avoir attrapé le covid au magasin, abonde Ramzi, je ne sors pas, ma fille passe des tests toutes les semaines à cause de son handicap, elle était négative la semaine du 11". Ce père de famille est écoeuré, "j'ai transmis le virus à ma compagne, j'aurai pu le transmettre à ma fille !"

L'écœurement laisse place à la colère, en recevant son bulletin de paie, Ramzi a découvert cette semaine que trois jours carences lui ont été décomptés de sa paie, contrairement à l'accord passé avec son entreprise et l'Assurance Maladie, garantissant une indemnisation de tous les jours d'absence en cas de Covid. 

De son côté le groupe Carrefour, répond que toutes les mesures sanitaires inscrites dans la loi ont été respectées,  avoir réalisé une désinfection "intense" du magasin et assure maintenir les salariés informés de la situation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess