Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Les rues de Strasbourg sillonnées par la police

DIRECT - Fusillade à Strasbourg : le tireur en fuite identifié

Santé – Sciences

20 millions d'euros à un laboratoire alsacien pour financer des traitements contre le cancer

jeudi 28 janvier 2016 à 16:11 Par Olivia Cohen, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Le laboratoire pharmaceutique alsacien Transgene a reçu ce jeudi un prêt de 20 millions d'euros de la part de la Banque européenne d'investissement, ce qui va permettre à la société de poursuivre ses recherches sur le traitement de divers cancers et de maladies infectieuses.

Un laboratoire pharmaceutique spécialisé dans le traitement de certains cancers
Un laboratoire pharmaceutique spécialisé dans le traitement de certains cancers © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Strasbourg, France

Le laboratoire pharmaceutique Transgene, basé à Strasbourg, a reçu ce jeudi un prêt de 20 millions d'euros de la part de la Banque européenne d'investissement (BEI). C'est la première fois que la BEI sponsorise ce secteur.

Le but de ce financement : permettre au laboratoire d'aboutir des traitements contre des maladies infectieuses, notamment l'hépatite B, contre différents types de cancer (utérus, poumon et foie), et contre la tuberculose.

Des appels de fond nécessaires pour la recherche médicale

Transgene doit notamment mettre au point un vaccin capable de soigner des cancers avancés du foie, en tuant les cellules cancéreuses et en stimulant le système immunitaire.

"Pour financer nos recherches qui représentent 90% de nos dépenses, nous devons constamment faire appel au marché", confie Philippe Archinard, président de Transgene. "Lors de sa dernière levée de fond, en février 2014, la société a reçu 63,5 millions d'euros, ce qui lui a permis d'être autonome pendant 2 ans, jusqu'à aujourd'hui."

La BEI va permettre au laboratoire de poursuivre ses recherches pour les cinq années à venir.