Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mission "Alpha", la deuxième aventure de Thomas Pesquet dans l'espace

Les expériences les plus importantes menées par Thomas Pesquet vues par un planétarium breton

"Thomas Pesquet va voir le soleil se lever 16 fois par jour". Le directeur du Planétarium de Pleumeur-Bodou dans les Côtes d'Armor égrène la centaine d'expériences scientifiques auxquelles les astronautes de la Station spatiale internationale vont participer.

Thomas Pesquet participera à une centaine d'expériences scientifiques.
Thomas Pesquet participera à une centaine d'expériences scientifiques. © Maxppp - Zuma Press

Au planétarium de Bretagne, à Plœmeur Bodou dans les Côtes d'Armor, le directeur Maxime Piquel explique pourquoi les expériences scientifiques (une centaine) menées par les astronautes de Station spatiale internationale sont importantes pour notre vie, ici, sur terre : "Les astronautes font des expériences qui nous servent ici sur terre. La plus importante que va mettre en place Thomas Pesquet concerne le vieillissement des cellules du cerveau. Dans l'espace, ce vieillissement est accéléré."

Thomas Pesquet décolle jeudi pour l'ISS, la station spatiale internationale. Cette mission, baptisée "Alpha", a en effet pour objectif de faire progresser la recherche.

Une étude sur le sommeil

Les astronautes vont aussi participer à une étude sur le sommeil. "Quand on dort sur l'ISS,  à 28.000 kilomètres/heure, on voit  le soleil se lever 16 fois par jour, rappelle Maxime Piquel, et les impacts psychologiques sont différentes. C'est vraiment très intéressant". 

Le planétarium est actuellement fermé. À sa réouverture, il proposera un travail sur les ressemblances entre Mars et la terre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess