Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

21% de personnes obèses en Champagne-Ardenne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Ce lundi est la journée européenne de lutte contre l'obésité. Sept millions de Français sont touchés par cette maladie et la Champagne-Ardenne est la 2ème région de France, derrière le Nord-pas-de-Calais, où l'on en compte le plus.

L'obésité a quadruplé en France en 15 ans.
L'obésité a quadruplé en France en 15 ans. © Radio France - Sophie Cambra

21% de la population de Champagne-Ardenne est concerné par des problèmes d'obésité. Un chiffre qui en fait la 2ème région de France la plus touchée, derrière le Nord-pas-de-Calais, mais ce qui inquiète également, c'est la hausse fulgurante de ce taux. Depuis 1997, notre région est celle qui a le plus progressé: le nombre de personnes obèses ayant augmenté de 150%.

Les raisons de cette hausse du nombre de personnes touchées par l'obésité sont multiples. Outre ce que l'on mange, notre vécu, notre rapport à la nourriture, notre environnement, sont également des facteurs déterminants. "La météo est aussi un facteur, tout comme la façon dont la nourriture peut nous réconforter à un moment donné", explique Justine Pierrard, directrice de la maison de la nutrition à Reims.

Les chiffres parlent pour elle: un fils d'ouvrier a cinq fois plus de risque d'être obèse qu'un fils de cadre. Justine Pierrard explique: "Nous vivons dans une région qui se paupérise, or la publicité par exemple, qui est un facteur, va plus facilement toucher un fils d'ouvrier, qui cherchera à avoir une reconnaissance sociale".

Manger doucement pour ne pas grossir

A l'occasion de la journée européenne de lutte contre l'obésité, la maison de la nutrition de Reims rappelle les conseils pour lutter contre cette maladie qui touche indifféremment femmes, hommes et enfants. L'éducation est essentielle, mais "il existe trois sortes d'éducation dans ce domaine", précise Justine Pierrard.

D'abord l'éducation nutritionnelle,  qui consiste à savoir pourquoi tel ou tel aliment est bon pour la santé. Egalement l'éducation alimentaire, pour apprendre à connaître les produits. Enfin l'éducation sensorielle "Sans doute la plus importante", insiste la directrice de la maison de la nutrition à Reims. "Il faut manger avec ses 5 sens, prendre le temps de regarder, de bien mâcher pour apprécier ce qu'on mange. Manger trop vite est l'une des causes les plus importantes de l'obésité".

Lutter contre l'obésité est une question de santé publique puisque 70 maladies découlent des conséquences de l'obésité. Et Justine Pierrard le constate, les femmes poussent plus facilement la porte de la maison de la nutrition de Reims pour y trouver des conseils.

Justine Pierrard, directrice de la maison de la nutrition

Choix de la station

À venir dansDanssecondess