Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 21 millions de Français entament un 3e confinement

-
Par , France Bleu

Un tiers des Français se retrouvent reconfinés pour la 3e fois ce samedi 20 mars. 16 départements sont soumis à des restrictions de déplacement et les commerces "non-essentiels" doivent fermer. Il faut une nouvelle attestation pour se déplacer.

Les commerçants se préparent à fermer pour un 3e confinement dans les alpes maritimes.
Les commerçants se préparent à fermer pour un 3e confinement dans les alpes maritimes. © Maxppp - Dylan Meiffret

Un nouveau confinement a débuté pour 16 départements de France ce samedi 20 mars. Il concerne 21 millions de Français : les habitants de16 départements sont désormais soumis à des restrictions de déplacement 7 jours sur 7 pour au moins 4 semaines en Ile de France, dans les Hauts-de-France, la Seine-Maritime, l'Eure et les Alpes-Maritimes. Ce 3e confinement en un an est régi par de nouvelles règles, plus souples qu'auparavant.

Des déplacements interrégionaux interdits

Il sera cette fois possible de sortir sans limitation de durée et dans un rayon de 10 km autour de chez soi pour se promener ou faire du sport, pour faire des achats ou effectuer des démarches administratives. 

Pour toute sortie, il faudra vous faire une attestation. Celle ci reste aussi obligatoire pour les autres départements pendant le couvre-feu. Dans tous les départements de France, le couvre-feu passe ce samedi de 18 à 19 heures.

Comme lors des deux premiers confinements, de nombreux Parisiens ont choisi de quitter la capitale vendredi pour aller s'installer en province. Les trains ont été pris d'assaut et de nombreux bouchons ont été enregistrés. Le ministre des transports a indiqué vendredi que les nouvelles restrictions sanitaires ont entraîné vendredi près de 20% de trafic supplémentaire sur les routes et 20% de "sur-réservations" à la SNCF.

Les commerces non-essentiels fermés

Les commerces "non-essentiels" doivent fermer, mais la liste des exceptions s'est allongée : en plus des commerces alimentaires, les fleuristes, les jardineries, coiffeurs, libraires, disquaires peuvent continuer à accueillir des clients. Selon Bercy, 90.000 commerces sont désormais fermés, dont 25 000 qui avaient déjà baissé le rideau dans les centres commerciaux. 

La vaccination continue

Parallèlement, la vaccination se poursuit sur le territoire. La vaccination avec Astrazeneca a repris hier. La Haute autorité de santé recommande cependant d'utiliser ce vaccin uniquement pour les personnes de plus de 55 ans. Au total, 8,4 millions d'injections avec les 3 vaccins disponibles ont déjà été réalisées en France. 

Santé Publique France n'a pas publié les chiffres quotidiens de l'épidémie hier, à cause de plusieurs incidents techniques sur le site. La veille 35 000 nouveaux cas de Covid avaient été enregistrés en 24 heures.

Les autotests pour détecter le Covid-19 ont été validés mardi, mais ils ne seront pas en vente dès ce week-end précise ce vendredi la Direction générale de la Santé. Une phase d'expérimentation doit d'abord avoir lieu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess