Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Confinement - Coronavirus : rester en forme à la maison

Trois conseils pour éviter le piège de l'effet pyjama

-
Par , , France Bleu

La majorité d'entre nous est confinée. La tentation est grande de rester en pyjama toute la journée et de mettre entre parenthèses son quotidien. Erreur ! Le psychologue Jean Doridot nous donne ses trois conseils pour éviter le piège de l'effet pyjama.

Beaucoup d'entre nous sont confinés chez eux et certains continuent à travailler à distance. Tout le monde se dit à quoi bon s'habiller et pourquoi ne pas rester en pyjama. La tentation est grande mais il faut l'éviter. On vous explique pourquoi.

Notre expert, Jean Doridot, docteur en psychologie et hypnothérapeute, nous donne ses trois conseils pour éviter le piège de l'effet pyjama.

C'est quoi l'effet pyjama ?

Il s'agit de ces journées que l'on passe à traîner sans vraiment nous mettre en route tout en restant dans une espèce de faux rythme. C'est quelque chose à éviter parce que ce n'est pas vraiment bon pour le moral et pour l'humeur. 

1. Faire comme tous les jours

Le premier point pour éviter le piège de l'effet pyjama, c'est de se lever le matin à heure fixe, prendre sa douche et s'habiller. En résumé, vivre comme en temps normal. Cela donne une bonne énergie et ça aide à bien démarrer la journée. 

2. Organiser son planning

Il faut absolument respecter son planning. Cela veut dire préparer sa planification à l'avance en y mettant des activités différentes et en respectant des blocs de 90 minutes maximum. C'est la durée pendant laquelle le cerveau fonctionne de façon optimale. Et à la fin de cette heure trente, il faut faire des pauses

Si c'est trop long, il est possible de faire des mini blocs de 20 minutes qu'on alterne avec des pauses.

3. Avoir une activité physique quotidienne

Il est très important de veiller à maintenir une activité physique. Attention à ne pas placer la barre trop haut. 30 minutes tous les jours, c'est très bien. Sinon dix minutes ou un quart d'heure, c'est mieux que pas de sport du tout. Le maintien d'une activité physique donnera de l'énergie et du tonus pour surmonter cette période compliquée.

Pour aller plus loin

Vous pouvez retrouver les conseils de Jean Doridot dans Les clés des p'tits bonheurs sur France Bleu.

Si vous souhaitez vous initier à la méditation pleine conscience, Jean Doridot a créé Zenfie, une application mobile dédiée à cette approche.
Son activité d’hypnothérapeute est à retrouver sur le site Hypnose Paris.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu