Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

35 "pisseurs involontaires de glyphosate" portent plainte au tribunal de Niort

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Un dépôt de plainte collectif au tribunal de Niort ce vendredi par des Deux-Sévriens positifs au glyphosate lors d'un test d'urine réalisé le 4 mai dernier. Au total ils sont 47 à entamer une action en justice.

Une partie des 35 Deux-Sévriens qui a porté plainte avec chacun une pancarte indiquant son taux de glyphosate
Une partie des 35 Deux-Sévriens qui a porté plainte avec chacun une pancarte indiquant son taux de glyphosate © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

35 "pisseurs involontaires de glyphosate" se sont retrouvés ce vendredi  à 13h30 au tribunal de Niort. Ils portent tous plainte suite aux analyses d'urine réalisées le 4 mai dernier pour évaluer leurs taux de glyphosate. Au total ce sont 47 Deux-Sévriens qui entament une procédure judiciaire sur les 54 présents aux analyses. Ils portent plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui, tromperie aggravée et atteintes à l'environnement. 

On attend un procès national", Thierry Baudry, coordinateur de la campagne glyphosate 79

Les taux relevés à Niort sont "plus élevés que la moyenne nationale" indique Thierry Baudry, coordinateur de la campagne glyphosate 79. Entre 0,15 nanogrammes/millilitre et 3,7 ng/ml."On a une moyenne de 1,9 ng/ml, la moitié est au-delà de 2. C'est très inquiétant car nous sommes des gens qui nous nourrissons de manière durable et respectueuse de la nature". Les taux relevés vont de 

Les plaintes vont être envoyées au tribunal du pole santé, à Paris comme celle des autres départements. Plus de 1700 plaintes ont été déposées un peu partout en France. La suite ? "On attend un procès national avec les fabricants de ces produits et les agences qui autorisent ces produits à être sur le marché", lance Thierry Baudry.