Santé – Sciences

350 manifestants contre la fermeture de la maternité de Vitry-le-François

Par Aurélien Thirard, France Bleu Champagne-Ardenne samedi 20 septembre 2014 à 18:29

Des mamans sont venues soutenir le personnel de la maternité
Des mamans sont venues soutenir le personnel de la maternité © Radio France - Aurelien Thirard

350 personnes ont manifesté hier samedi pour le maintien de la maternité à l'hôpital de Vitry-le-François. Du personnel de l’hôpital, des élus, des syndicalistes, et aussi des futures mamans, ils se sont tous retrouvés sur la place d'Armes. A l'appel de l'intersyndicale, les manifestants ont déposé une motion à la mairie ainsi qu'à la sous-préfecture de la ville.

350 personnes ont manifesté hier samedi pour le maintien de la maternité à l'hôpital de Vitry-le-François. Avec cette suppression, les femmes enceintes devraient se diriger vers les maternités de Saint-Dizier ou de Châlons-en-Champagne . Un centre prénatal de proximité verra le jour pour assurer le suivi des femmes enceintes avant et après l'accouchement.

Ce n'est pas envisageable pour le comité de défense de la maternité de Vitry-le-François qui a appelé à la manifestation. Sa présidente Valérie Tirman craint pour les grossesses à risque et les accouchements précipités . "Faire 30 kilomètres de route alors qu'il peut y avoir des urgences, c'est un risque pour la sécurité des femmes enceintes ".

C'est au contraire tout à fait réalisable répond Christine Ungerer, la directrice de l'hôpital de vitry-le-François. "Cela nous permettra de recentrer nos moyens sur d'autres activités qui répondent vraiment aux besoins de la population vitryate ".

La maternité sera remplacée par un centre prénatal de proximité qui ouvrira le 3 février 2015 au plus tard à l'hôpital de Vitry-le-François lorsque les accouchements auront été transférés à Saint-Dizier et à Châlons-en-Champagne.

La fermeture de la maternité de Vitry-le-François aura aussi un impact sur l'emploi : sur les 35 membres de personnel de la maternité, 15 postes seront redéployés , cela veut dire que ces personnes seront amenées à travailler dans d'autres hôpitaux de la région.