Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cinq morts dans un Ehpad en Aveyron : "On a besoin de soignants, on est prêts à les loger"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu
Sévérac-d'Aveyron, France

L'Ehpad Gloriande à Séverac-d'Aveyron est fortement touché par le Covid-19. Un cinquième résident est mort ce weekend. Le maire de la commune demande l'aide des soignants, il est même prêt à les loger.

.
. - Capture d'écran Google Maps

Un cinquième résident de l'Ehpad Gloriande à Séverac-d'Aveyron est décédé ce weekend. 43 résidents sont contaminés, 20 membres du personnel et quatre personnes hospitalisées. Tout le monde est à l'isolement au sein de l'établissement. Une situation alarmante et un besoin de soignants qui se fait sentir. 

La solidarité dans la commune 

Les habitants de la commune, qui n'ont pas forcément de membre de leur famille dans cet Ehpad, se mobilisent. En préparant des repas notamment. "Il y en avait presque trop", dit le maire Edmond Gros qui réclame en plus l'aide de soignants de la région.

Le maire prêt à loger les soignants 

Au-delà des repas, il y a surtout un manque de soignants malgré des renforts de la protection civile ce weekend : "On a eu besoin de bénévoles pour porter les repas du rez-de-chaussée jusque dans les étages pour que les soignants perdent le moins de temps, parce que les trois-quarts des gens ne mangent plus seuls. La situation reste tendue, on aurait besoin de soignants et d'infirmières qui se manifestent. Des communes autour ou même de plus loin. S'il y a des gens qui veulent venir de Montpellier ou d'ailleurs, on peut les loger. Les employés viennent de passer une semaine atroce et sont plus qu'épuisés. Il faudra bien leur faire prendre quelques jours de repos. Avec le nombre de décès qui s'annonce cela va être dramatique. C'est déjà dramatique et ça va être cauchemardesque", explique le maire Edmond Gros. A partir de ce lundi, des médecins d'établissements voisins viendront faire des permanences. 

Le virus ne circule pas ou peu dans la commune 

Autre inquiétude pour le maire Edmond Gros : que le virus circule activement dans la commune de Séverac d'Aveyron qui compte 4.200 habitants. Ce n'est pas le cas pour le moment. "Elle reste localisée dans la maison de retraite. On avait peur que ça se propage puisque les soignants circulent mais pour l'instant ça reste localisé." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess