Santé – Sciences

51% des mamans allaitent leur enfant en Sarthe contre 61% au niveau national

Par Christelle Caillot, France Bleu Maine mardi 18 octobre 2016 à 14:25

Hélène Legrand, cadre sage-femme à la clinique du tertre rouge sur l'allaitement maternel
Hélène Legrand, cadre sage-femme à la clinique du tertre rouge sur l'allaitement maternel © Radio France - Christelle Caillot

VIDEO : campagne d'information ce mardi à la clinique du tertre rouge au Mans sur l'allaitement maternel.

La clinique du tertre rouge au Mans propose des ateliers découverte ce mardi sur l'allaitement maternel. Dans l'établissement, 46,5% des mamans allaitent leu enfant contre 51% en Sarthe et 60% au niveau national.

L'allaitement : obligation ou choix ?

"L'allaitement maternel ne doit pas être du tout une obligation" pour Hélène Legrand, cadre sage-femme à la clinique du tertre rouge au Mans. "Il vaut mieux un biberon donné avec du cœur que un sein donné à contre-cœur ! Ça c'est le maître mot de tous les professionnels de santé. On ne culpabilise pas du tout les patientes si elles ne veulent pas allaiter. Les avantages de l'allaitement, c'est un lait qui est riche en anticorps, donc ça protège les enfants contre les microbes. C'est aussi un lait qui s'adapte à l'âge de l'enfant. Les laits artificiels sont très bons, mais n'égaleront jamais le lait maternel. Pour ma part, il n'y a pas de contre-indication mais il faut se préparer à un allaitement maternel.

Ce n'est pas un long fleuve tranquille

"On est toutes faites pour allaiter, mais tout le monde n'y arrive pas. Ce qu'il faut, c'est se faire entourer des bonnes personnes. Il faut écouter les conseils des professionnels de santé, et pas forcément son entourage. Pour bien allaiter, il faut déjà trouver la bonne position; quand l'enfant ne prend pas le lait de la bonne manière, c'est là que ça peut pincer le bout du sein et ça peut faire mal. Les mauvaises positions peuvent aussi entraîner des crevasses. Donc, tout l'intérêt de trouver la bonne position".

Partager sur :