Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

600 personnels de santé dans les rues de Tours

mardi 8 novembre 2016 à 17:49 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine

Une première depuis près de 30 ans. Les infirmiers hospitaliers, mais aussi les infirmiers libéraux, ont manifesté ensemble ce mardi lors d'une journée nationale de grève.

Des infirmiers, aide soignants, personnels de santé ont défilé ce mardi après-midi à Tours
Des infirmiers, aide soignants, personnels de santé ont défilé ce mardi après-midi à Tours © Radio France - Annabelle Wanecque

Tours, France

Les fédérations FO, CGT, SUD et CFTC de la fonction publique hospitalière, mais aussi une vingtaine d'organisations infirmières salariées, libérales ou étudiantes, ont ainsi voulu dénoncer leurs conditions de travail et les coupes budgétaires qui affecteraient, selon eux, le domaine de la santé.

A Tours, près de 600 personnels de santé ont ainsi défilé ce mardi après-midi de la place Anatole France à la cité administrative du Champ Girault. Avec pour les personnels hospitaliers, le même motif de grogne à la bouche. Celui du manque d'effectifs.

Le reportage d'Annabelle Wanecque

L'un des slogans de la manifestation de ce mardi à Tours : "Soignants épuisés, patients en danger" - Radio France
L'un des slogans de la manifestation de ce mardi à Tours : "Soignants épuisés, patients en danger" © Radio France - Annabelle Wanecque

La ministre de la santé Marisol Touraine a redit qu'elle présenterait prochainement un plan pour améliorer les conditions de travail. Le Premier ministre, Manuel Valls, a lui affirmé que 31 000 postes dans la fonction publique hospitalière avaient été créés depuis 2012. De son côté l'intersyndicale réclame l'abandon du plan d'économies de "3,5 milliards d'euros" sur trois ans d'ici à 2017.