Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 65 cas dans un Ehpad de Meung-sur-Loire, le virus est entré "via une personne extérieure"

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

56 résidents et 9 salariés de l'Ehpad La Lilardière de Meung-sur-Loire (Loiret) sont positifs au Covid-19. Deux résidents ont dû être hospitalisés, les autres sont en majorité asymptomatiques, selon la direction de l'établissement, qui précise que le virus est entré "via une personne extérieure".

Masques dans les Ehpads ou les établissements pour personnes handicapées
Masques dans les Ehpads ou les établissements pour personnes handicapées © Radio France - Marie Roussel

Cluster à l'Ehpad la Lilardière de Meung-sur-Loire (Loiret). 65 cas de Covid-19 viennent d'être recensés dans la maison de retraite du groupe Korian. Parmi eux, 56 résidents et 9 salariés. Deux résidents ont dû être hospitalisés, mais les autres malades sont majoritairement asymptomatiques, selon la direction. 

Par précaution et pour freiner la propagation du virus, l'ensemble des 90 résidents sont confinés pour au moins sept jours. Mais la situation est "maîtrisée", assure Didier Valogne, le directeur du groupe Korian en Centre-Val-de-Loire. Reste à savoir comment le virus a pu entrer dans l'établissement malgré le protocole sanitaire stricte mis en place. 

"Il a pu y avoir un contact" entre un résident et l'un de ses proches

Une chose est sûre, le nouveau coronavirus est entré via "une personne extérieure", confie la direction, une personne venue rendre visite à un proche. Le directeur régional du groupe Korian estime qu'il a pu y avoir "un contact, une caresse sur la main d'un résident", malgré une désinfection obligatoire au gel hydroalcoolique. 

L'ensemble des résidents et du personnel seront de nouveau soumis à des tests ce lundi et ce mardi. D'ici là, Didier Valogne lance un appel au personnel soignant de la région. Il demande à tous les aide-soignants, infirmiers et agents du service hospitalier volontaires de venir prêter main forte à leurs collègues de Meung-sur-Loire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess