Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

650 coureurs et marcheurs au sommet du Ventoux pour la recherche contre le cancer

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Pour la troisième édition française de Ventoux contre Cancer et la 13e néerlandaise, cette manifestation sportive à pied ou en vélo engage des professionnels de santé mais aussi des patients au profit de la recherche, pour parcourir 26 km entre Sault et le sommet du Ventoux.

Arrivée d'un des tous premiers participants au sommet du Ventoux
Arrivée d'un des tous premiers participants au sommet du Ventoux © Radio France - JM Le Ray

Beaumont-du-Ventoux, France

À l’origine une initiative venue des Pays-Bas, il y a 13 ans de cela, quand un Néerlandais atteint d’un cancer au cerveau a franchi le sommet en vélo et récolté 37.500 euros au profit de la recherche dans son pays. Depuis, avec la création d'une fondation Mont Ventoux aux Pays-Bas et d’une association d'ici, "Ventoux contre Cancer", ce rendez-vous de fin août ou début septembre est devenu un symbole sportif pour faire avancer la recherche contre la maladie.

Chaque année, il y a de plus en plus de participants. Ce jeudi, 515 Néerlandais et 135 Français (ils étaient 40 locaux puis 103 sur les deux dernières éditions) ont endossé les maillots bleus ornés de rouge pour rallier Sault au sommet. Parmi eux étaient inscrits des médecins, des personnels soignants ou administratifs, mais aussi des patients de l'Institut Sainte-Catherine à Avignon. 

Chaque participant s'engage à trouver autour de lui un minimum de 400 euros de don. Déjà plus de 75.000 euros étaient récoltés au départ de la première des deux journées qui étaient parrainées par le journaliste Patrick Chêne. Mais il est possible, pour tout à chacun, de participer financièrement et même modestement sur le site www.ventouxcontrecancer.eu  jusqu'au 29 septembre. 

La Fondation Ventoux aux Pays-Bas va redistribuer à trois organismes contre le cancer les dons récoltés : l'hôpital de la Timone à Marseille, Cami Sport & cancer à Aix-en-Provence et l'Institut Sainte-Catherine à Avignon, lequel a été choisi pour les trois éditions françaises. L’institut, qui est l'un des cinq pôles d’excellence français en radiothérapie et cancérologie, a deux projets en perspective avec les fonds qui lui seront à nouveaux attribués.

Un projet de recherche clinique pour le nouvel hôpital de jour qui a déjà commencé à être financé par les deux dernières éditions. Autre projet : équiper les 54 lits du nouvel hôpital de jour de tablettes tactiles a disposition des patients lors leur chimiothérapie avec radios, TV, journaux, films, internet mais également des informations sur les traitements ou vidéos sur les parcours de soins prodigués à l’Institut. 

Une médaille remise à chaque coureur qui franchit la ligne d'arrivée  - Radio France
Une médaille remise à chaque coureur qui franchit la ligne d'arrivée © Radio France - JM Le Ray

Un défi né il y a douze ans au sommet du mont Ventoux avec l'initiative d'un cycliste néerlandais atteint d'un cancer

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu