Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Avec 800.000 patients, le GHT de la Loire est le plus important groupement hospitalier de France

mercredi 25 octobre 2017 à 20:19 Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le GHT, (Groupement hospitalier de territoire) réunit officiellement depuis le 1er juillet 2016 20 établissements hospitaliers autour de Saint-Étienne. Un groupement qui lance son site internet pour se faire enfin connaître des patients.

Le GHT de la Loire est le plus gros de France en terme de nombre d'établissements qu'il réunit.
Le GHT de la Loire est le plus gros de France en terme de nombre d'établissements qu'il réunit. © Maxppp -

Loire, France

Le GHT de la Loire prend forme et devient concret pour les patients. Depuis quelques mois, 20 établissements, qui concernent 800.000 patients de la Loire mais aussi le nord Ardèche et l'ouest du Rhône, travaillent ensemble. Depuis un peu plus d'un an, les équipes, les médecins s'accordent autour de cette idée de GHT. Mais avec le lancement du site internet du GHT Loire, les patients vont aussi pouvoir s'approprier cette entité.

Dossier patient unique

Selon l'évolution de la pathologie ou de la maladie, vous pourrez passer d'un établissement à l'autre. Le tout sera encore plus concret dans deux ans à peu près, avec le dossier patient. Un dossier médical unique pour les 20 hôpitaux que tous les médecins, tous les soignants, pourront consulter. L'idée aussi c'est de garantir aux patients les meilleurs soins. En ce moment l'hôpital de Roanne a peut-être un peu de mal à trouver des médecins en ophtalmologie, en gastro-entérologie ou encore en pneumologie. Mais grâce au GHT, les spécialistes du CHU de Saint-Étienne pourront prendre le relais et venir à Roanne.

Concurrence entre hôpitaux

En revanche, les syndicats sont un peu inquiets pour le service de radiothérapie roannais. Astrid Vial est la secrétaire de la CGT à l'hôpital de Roanne. "On est inquiet pour ce secteur qui a été déjà été difficulté par le passé. Ça pourrait être l’institut de cancérologie de la Loire à Saint-Étienne qui va dire on reprend les patients de Roanne. Ce GHT met même en concurrence les établissements publics entre-eux. 140 km aller et retour pour une radiothérapie, c’est évidemment dommageable pour les patients".