Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

9.000 pigeons abattus dans un élevage d'Orchies après un cas de maladie de Newcastle

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu
Orchies, France

Après la confirmation d'un foyer de la maladie de Newcsatle, très contagieuse pour les volailles, les 9 000 pigeons d'un élevage d'Orchies, dans le Nord, vont être euthanasiés. Il n'y a pas de danger pour la santé publique, rassure la Préfecture.

La maladie de Newcastle est fortement contagieuse pour les volailles
La maladie de Newcastle est fortement contagieuse pour les volailles © Maxppp - Christian Watier

Les analyses ont isolé une souche virulente de paramyxovirose au sein d'un élevage de pigeons destinés à la consommation à Orchies.  Aussi appelée maladie de Newcastle, cette maladie virale des volailles est fortement contagieuse, chez les oiseaux sauvages et domestiques.

La préfecture du Nord a donc annoncé jeudi que les 9 000 volailles de cet élevage seraient abattues sur le site de l'exploitation et leurs cadavres seront destinés à l'équarrissage. 

Les services de l'Etat ont également mis en place des mesures de restriction des mouvements d'animaux et de produits dans un rayon de 10 km, qui concerne aussi la Belgique.  

Les éleveurs de la région appelés la vigilance

La Préfecture demande aussi aux éleveurs de signaler tout cas suspect sur leurs volailles: les animaux malades peuvent présenter des symptômes nerveux ou une mortalité. Une enquête épidémiologique va être menée pour déterminer l'origine de ce foyer. Depuis 1994, la vaccination est obligatoire pour les pigeons, qui sont particulièrement sensibles à cette maladie. 

Pas de risque pour l'homme

L'homme n'est en revanche pas sensible à ce virus. La consommation d'oeufs, de viande de volaille et de produits d'origine avicole ne présente pas de risque et il n'y a pas de danger pour la santé publique, précise la Préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess