Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 97% des personnes infectées restent protégées six mois, selon une étude du CHU de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une étude réalisée au CHU de Toulouse, parue dans la revue scientifique "Clinical infectious diseases", permet de confirmer que les personnes ayant été positives au SARS-CoV-2 sont protégées durant 167 jours.

Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus, mai 2020.
Covid-19 : dans un laboratoire d'analyse, traitement des échantillons, sous hotte, avant analyse et détection de la présence du virus, mai 2020. © Radio France - Alexandre Berthaud

Près de 97% des personnes infectées par le virus de la Covid-19 conservent des anticorps six mois après : c'est le résultat d'une étude réalisée au CHU de Toulouse, parue le 27 janvier dans la revue scientifique "Clinical infectious diseas". Cette étude, portée par les services de virologie, de santé au travail et d'infectiologie du CHU, s'est déroulée du 10 juin au 9 décembre 2020 auprès de 276 soignants ayant développé le coronavirus.

Protégés pendant près de six mois

Ces tests ont été réalisés dans le cadre de la campagne de dépistage sérologique entre le 10 juin et le 10 juillet 2020, qui avait pour objectif de définir la proportion de personnes ayant contracté le virus. Et parmi les 8.758 agents du CHU dépistés, 276 ont été testés séropositifs (soit 3%). 

EXPLICATIONS - Chloé Dimeglio du CHU de Toulouse explique l'étude

Six mois après, en décembre, les 276 agents positifs ont de nouveau été testés aux anticorps. Et résultat après 167 jours : 96,7% des soignants ont toujours des anticorps stables ou à la hausse, qu'ils aient été symptomatiques ou asymptomatiques. 

Un taux de protection de 84,8% chez les personnes ayant eu une première infection

En parallèle, les chercheurs ont évalué le taux de nouvelles infections chez les soignants : il y a eu 12,1% de nouvelles infections sur les 6 mois de suivi chez les personnes initialement séronégatives, contre 1,8% chez les personnes qui avaient déjà développé le virus. Ce qui équivaut à un taux de protection de 84,8% chez ceux qui avaient déjà été infectés. 

"Cette immunité semble inférieur à la protection apportée par les vaccins à ARN messager." - Chloé Diméglio, biostatisticienne au CHU de Toulouse

Chloé Dimeglio, biostatisticienne au laboratoire de virologie du CHU de Toulouse, dirigé par le Pr Jacques Izopet, précise que "cette immunité semble tout de même inférieure à la protection apportée par les vaccins à ARN messager, qui est de 95%. C’est une donnée primordiale pour le grand public". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess