Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Ambrault, les habitants peuvent à nouveau aller chez le médecin

-
Par , France Bleu Berry

Depuis janvier 2017, il n'y avait plus de médecin sur la commune d'Ambrault. Un vrai manque pour les 900 habitants du village. Mais un médecin vient de s'installer. Elle aura deux jours de consultation, chaque lundi et mercredi.

Le cabinet médical d'Ambrault va pouvoir à nouveau recevoir les patients (photo d'illustration)
Le cabinet médical d'Ambrault va pouvoir à nouveau recevoir les patients (photo d'illustration) © Maxppp - Luc Nobout/IP3 PRESS

Chaque lundi et mercredi, de 8h30 à 17h30 environ, le docteur Lise Rolland reçoit les patients au cabinet médical d'Ambrault. Depuis le 2 septembre, les 900 habitants du village peuvent donc à nouveau aller chez le médecin deux fois par semaine sans avoir à prendre la voiture. Le cabinet médical est rattaché au centre de santé au sein du centre hospitalier de la Tour Blanche, à Issoudun. "J'ai été très bien accueillie par toute l'équipe et les habitants. J'ai senti qu'il y avait une attente, qu'ils avaient hâte", confie Lise Rolland.

Et pour cause, il n'y avait plus de médecin depuis la mort du précédent professionnel, Gérard Thomazeau. Celui qui était également maire d'Ambrault est décédé le 30 décembre 2016. Un choc pour la commune, qui n'a pas trouvé d'autres médecins pour le remplacer. "Ça a été la panique, les patients ne savaient pas où aller, comment faire les démarches pour trouver un autre médecin", se souvient Pierre Rousseau, président de la communauté de communes Champagne Boischauts.

Le choix a été fait de recruter un médecin qui n'est pas en pratique libérale. Tout est fait pour mettre Lise Rolland dans les meilleures conditions. Une secrétaire travaille au cabinet médical pour répondre aux appels et fixer les rendez-vous. "Aujourd'hui, les médecins ne veulent faire que de la médecine. Ils veulent travailler entre 35 et 39 heures, ils ne veulent pas faire de visites à domicile. Le modèle du médecin libéral disponible toute la journée et toute la nuit, c'est fini", souligne Pierre Rousseau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu