Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Arcachon, la moitié de la population est vaccinée, le maire maintient le port du masque

-
Par , France Bleu Gironde

Alors que 50% des habitants d'Arcachon et du sud Bassin ont reçu au moins une injection du vaccin contre la Covid-19, le maire ne veut pas relâcher les restrictions sanitaires. Ce n'est pas le moment selon lui. Certains habitants le réclament alors que la ville s'approche de l'immunité collective.

Arcachon (illustration)
Arcachon (illustration) © Radio France - Stéphane Hiscock

Arcachon, tout comme le sud du Bassin, fait figure de bon élève sur le volet de la vaccination contre la Covid-19. Un habitant sur deux a reçu au moins une injection, affirme le maire d'Arcachon, Yves Foulon. 22 000 doses ont été administrées selon lui, alors même que certains centres voisins accusent des retards depuis quelques jours. De son côté, la région Nouvelle-Aquitaine compte 20% de sa population vaccinée pour le moment.

La plupart des Arcachonnais rencontrés ce mercredi sont favorables à un desserrement de l'étau concernant les restrictions sanitaires. Nicole et Jacques souhaitent que la Ville lâche du lest car "à l'air libre, on pourrait ne pas porter le masque", dit le premier avant qu'elle ne le seconde : "Les gens sont très respectueux ici". Lui est vacciné, sa femme attend sa première injection en début mai, "je suis plus jeune que lui", sourit-elle.

"On a de l'espace ici et on doit porter le masque"

Le Bassin est bien différent de Bordeaux : ce n'est pas une métropole, remarque Michèle. "C'est un peu dommage qu'on ait ici de l'air et de l'espace et qu'on soit obligé de porter le masque." À quelques encablures, Gisèle signifie son agacement quant à "l'abandon des entreprises et commerces français. Sinon c'est la faillite de la France, ce qui est vital, c'est l'économie du pays".

Mais pour le maire d'Arcachon, ce n'est pas le moment de se relâcher face au virus, ni de se poser la question. Yves Foulon recadre le débat : "Ce n'est pas à une ville de considérer qu'il faut ou non porter le masque. _Quand nous dans le cadre de l'immunité collective_, qui se situe à peu près à 80% d'une population vaccinée, on pourra se poser la question du port du masque obligatoire."

Yves Foulon n'envisage pas un déconfinement à l'échelle d'une ville mais plutôt d'une région et la Nouvelle-Aquitainre est la 2ème en France, où le virus circule le moins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess