Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

A Bagnoles-de-l'Orne, les cures thermales reprendront le 3 juillet

Après trois mois de fermeture, le centre thermal s'apprête à rouvrir. L'établissement espère accueillir entre 500 et 600 curistes début juillet. C'est une année noire pour le thermalisme mais la saison pourrait être prolongée jusqu'en décembre.

B'O Resort pourra accueillir ses premiers clients à la fin du mois de juin. Les cures thermales débuteront le 6 juillet. (Photo d'illustration) B'O Resort pourra accueillir ses premiers clients à la fin du mois de juin. Les cures thermales débuteront le 6 juillet. (Photo d'illustration)
B'O Resort pourra accueillir ses premiers clients à la fin du mois de juin. Les cures thermales débuteront le 6 juillet. (Photo d'illustration) - B'o Resort Bagnoles de l'Orne

Fermé pour cause de confinement depuis le 15 mars 2020, le centre thermal de Bagnoles-de-l'Orne rouvrira ses portes fin juin. Les premières cures thermales reprendront le 3 juillet. Mais les premiers clients pourront venir dès le 26 juin pour profiter de l'espace résidence (B'O Cottage).

Publicité
Logo France Bleu

A cette époque de l'année, les curistes viennent en nombre pour soigner douleurs articulaires, trouble de la circulation sanguine ou encore douleurs pelviennes. Sylvain Serafini, président de B'O Resort, attendait cette réouverture avec impatience.

Avec le confinement, ce sont des dizaines de milliers de personnes qu'on ne pourra pas accueillir. Certains curistes n'ont pas programmé de séjour pour les prochains mois. 30 à 40% de réservations habituelles sont déjà annulées. - Sylvain Serafini, président de B'O Resort

Normalement, 13 000 curistes sous prescription médicale sont accueillis chaque année. Mais il faut aussi compter avec  les clients de courte durée qui viennent au SPA thermale. 2020 sera "une année noire" selon Sylvain Serafini car "on a trois mois à zéro de chiffre d'affaires donc c'est 30% qui disparaissent sur l'année, mais ça va au-delà en termes de résultat".

Pour le 3 juillet, l'établissement espère accueillir entre 500 et 600 curistes. Pour récupérer un peu du manque à gagner, des cures pourraient être proposées jusqu'au mois de décembre, au-delà des dates saisonnières.

Une réouverture avec des normes sanitaires strictes

L'établissement à l'habitude d'appliquer des normes sanitaires strictes. Mais en cette période de pandémie, il faut rajouter tous les gestes barrières.

Dès leur arrivée, les curistes seront soumis à une visite médicale. Pour les soins individuels, les patients étant dans des cabines individuelles, les mesures restent les mêmes qu'avant. En revanche, pour les soins collectifs, il y a "de la distanciation sociale, des sens de circulation, des distributions de gels hydroalcooliques plus fréquentes et le port du masque lorsque c'est nécessaire" selon Sylvain Serafini

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu