Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

À Dijon, le secrétaire d'État au numérique promet le haut débit sur 100% du territoire français d'ici 2020

vendredi 3 novembre 2017 à 10:36 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Le secrétaire d'Etat chargé du numérique est à Dijon cette fin de semaine. Après une visite au salon "Food Use Tech" organisé en marge de la 87e foire internationale et gastronomique au parc des expos, Mounir Mahjoubi rencontrait des starts up avant de visiter un centre de stockage de données.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique
Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique © Maxppp - Julien Mattia / Le Pictorium

Vous avez visité le salon Food Use Tech. En quoi l'apport du numérique est important pour le secteur de l'alimentation ?

"Le secteur de l'alimentation est en pleine transformation, que ce soit de la production, de la transformation et la consommation à le fin, le numérique peut apporter plus de performance et plus de transparence. L'objectif, c'est qu'on mange mieux, qu'on consomme mieux et que les agriculteurs puissent mieux fabriquer et transmettre. Le rôle de l'agriculteur, c'est de nourrir les Français !"

Concrètement, quelles sont les applications pour le grand public ?

"On a vu par exemple plein d'objets connectés qui permettent aux agriculteurs de mettre moins d'eau, moins d’intrants et moins de pesticides dans ses champs pour avoir un résultat plus important. Ça c'est le numérique qui le permet. On a également vu des produits sur la distribution qui vont permettre d'acheter directement auprès du producteur, en raccourcissant la chaîne de vente entre le producteur et le consommateur, avec des produits plus frais et de meilleure qualité."

Encore faut il que le haut débit soit déployé partout ! Comment fait on pour ceux qui n'en bénéficient pas ?

"C'est la priorité ! Cela ne sert à rien qu'on parle d'innovation ou de transformation de l’État numérique si de l'autre côté, les gens n'ont pas accès au numérique. La priorité dès les premières semaines où je suis arrivé avec ce gouvernement, ça a été de réunir tous les opérateurs et là, dans les prochaines semaines, on va pouvoir annoncer de façon opérationnelle, de quelle manière on va pouvoir tenir l'engagement du président de la République qui est le haut débit partout en France d'ici 2020 et en 2002, le très haut débit avec la fibre. En terme de couverture, c'est 80% de la population et 99% du territoire; en couvrant toutes zones de déplacements; les territoires agricoles et toutes zones où il y a une activité."