Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Guéret, les étudiants infirmiers s'entraînent grâce à un jeu vidéo

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu

L'Institut de formation aux métiers de la santé (IFMS) de Guéret innove pour rendre l'apprentissage plus ludique : les étudiants infirmiers s'entraînent grâce à un jeu vidéo. L'établissement vient même de remporter un trophée pour l'utilisation de "serious games" dans le cadre de la formation.

À Guéret, les étudiants infirmiers de l’IFMS s’entraînent grâce à un jeu vidéo
À Guéret, les étudiants infirmiers de l’IFMS s’entraînent grâce à un jeu vidéo © Radio France - Emeline Ferry

Des jeux vidéos pour s'entraîner à pratiquer son métier ! C'est ce qu'a mis en place l'Institut de Formation aux Métiers de la Santé (IFMS) de Guéret. L'établissement vient d'ailleurs de remporter le trophée de l'innovation en formation, décerné lors du salon du "Digital Learning" à Paris

Depuis deux ans, les étudiants en soins infirmiers de première année utilisent des "serious game", autrement dit des "jeux sérieux". L'école est abonnée à ces jeux (10 euros par an et par étudiant) et les met en libre accès aux étudiants dans le cadre de leur formation. Objectif : apprendre de façon plus ludique et se mettre en situation concrète.

S'entraîner avant de partir en stage

En classe, chacun devant son ordinateur, les étudiants se déplacent virtuellement dans l'hôpital. "Dans le jeu, je dois administrer un traitement à un patient. Donc libre à moi de me déplacer dans sa chambre, dans les couloirs, dans l'office. Je peux même rentrer dans le dossier du patient, lire les prescriptions... Et à moi de trouver les bonnes solutions pour que mon patient ait la bonne prescription", explique Célia, étudiante infirmière. 

S'ils se trompent dans le jeu, ils s'en souviendront et ne se tromperont pas la prochaine fois quand ils seront en stage

"Au moins, si on fait une erreur, ça ne joue pas sur la vie réélle du patient", ajoute Justine, une camarade. "C'est un outil qui nous permet d'être plus autonome dans la prise en charge. Quand on est stage, si on rencontre des situations, on est plus à l'aise". Une façon de s'exercer sur des cas concrets, d'engranger de l'expérience et de travailler sur ses points faibles. "À la fin du jeu, on débriefe tous ensemble pour voir où ils se sont trompés, pourquoi, quelles connaissances leur ont manqué et on revoit un peu les fondamentaux", explique Alexandra Vequaud, cadre de santé formatrice à l'IFMS de Guéret. 

Bientôt des casques de réalité virtuelle

"Ils sont en situation de stage, les étudiants se retrouvent en totale autonomie et doivent être en capacité de donner le bon médicament au bon patient, au bon moment, à la bonne dose et par la bonne voie. L'intérêt, c'est que s'ils se trompent dans le jeu, ils s'en souviendront et ne se tromperont pas la prochaine fois quand ils seront en stage", poursuit la formatrice qui a eu l'idée d'utiliser ces jeux pour apprendre de façon plus ludique. 

L'établissement utilisera bientôt des casques de réalité virtuelle pour s'entraîner à reproduire des gestes. Ils pourront par exemple s'exercer à poser une transfusion sanguine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess