Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Inquiets du nombre de cancers dans leur voisinage, les habitants d'un village du Nord écrivent au préfet

mercredi 10 janvier 2018 à 6:07 Par Cécile Bidault, France Bleu Nord et France Bleu

Les habitants d'un lotissement d'Houplin-Ancoisne, au sud de Lille, ont écrit au préfet du Nord, pour dire leur inquiétude. Sur 60 maisons, ils ont recensé 13 cas de cancers. Ils demandent une analyse de la qualité de l'air.

Les habitants du lotissement des Pétunias sont inquiets
Les habitants du lotissement des Pétunias sont inquiets © Radio France - Cécile Bidault

Houplin-Ancoisne, France

Y a-t-il plus de cancers dans le lotissement des Pétunias à Houplin-Ancoisne qu'ailleurs en France ? Des habitants de ce secteur, dans les Weppes, au sud de Lille, s'interrogent. Ils ont recensé 13 cas de cancers, touchant hommes comme femmes, de types divers, sur une soixantaine de maisons.  Gérard Marouzé habite rue des Pétunias depuis la construction du lotissement, en 1983, il explique : "On se connaît tous, on n'a pas fait d'enquête, on a simplement parlé entre nous, et on s'est aperçu qu'il y avait une multitude de personnes touchées".

A Noël, un habitant décède d'un cancer du poumon

Monique Deldicque fait, elle aussi, partie des anciens du lotissements. Âgée de 64 ans, elle a perdu son mari le 24 décembre dernier, un cancer du poumon qui l'a emporté en deux mois, alors qu'il ne fumait pas, et n'avait pas d'antécédents familiaux : "Il était en pleine santé, il était tout le temps dehors. Il doit y avoir quelque chose quand même", estime la veuve.

De nombreuses interrogations

Le lotissement se trouve en effet en bordure d'immenses champs où sont produits du blé, des betteraves et des pommes de terre. Champs qui sont régulièrement traités par les agriculteurs. Alors même s'il n'est pas question pour les habitants de montrer du doigt qui que ce soit, Patricia Baubriau, qui vit ici depuis 18 ans, s'interroge : "j'ai des petits enfants qui aiment bien aller jouer dans les champs, est-ce que je peux continuer à les emmener ? Est-ce qu'il ne va pas leur arriver une maladie, un cancer ? C'est inquiétant".

Que les pouvoirs publics réagissent !

Contactés par téléphone, les médecins généralistes d'Houplin-Ancoisne disent ne pas avoir noté d'augmentation des cas de cancers, mais les habitants ne se sont pas forcément tous suivis sur la commune. Pour avoir des données fiables, en décembre 2017, les riverains de la rue des Pétunias ont écrit au préfet du Nord, qui a saisi l'Agence régionale de santé (ARS), et la direction de l'environnement. Gérard Marouzé est l'auteur de ces lettres : "on ne sait pas d'où ça vient, et on veut savoir. Que les pouvoirs publics réagissent enfin ! Je veux simplement que l'on nous dise s'il y a plus de malades chez nous qu'ailleurs dans le village, ou ailleurs dans les Hauts-de-France. C'est un problème de santé publique, et on espère que les autorités vont s'inquiéter, et nous donner des réponses".

Un capteur pour mesurer la qualité de l'air ?

L'une des pistes seraient que Atmo, l'organisme qui suit la qualité de l'air, installe un capteur, pour mesurer les molécules dangereuses pour la santé, issues notamment des pesticides. Une étude en zone rurale doit en effet commencer d'ici avril, mais d'après nos informations, ce n'est pas Houplin-Ancoisne qui sera choisi. Mais Atmo, qui a également reçu un courrier de la part des riverains des Pétunias, n'exclue pas de se pencher sur la question. 

Reportage à Houplin-Ancoisne, rue des Pétunias