Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

A Illkirch, 150 scientifiques réunis pour bâtir un village sur la Lune

lundi 20 novembre 2017 à 5:07 Par Maxime Nauche, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Et si on construisait un village sur la Lune ? C'est le pari que se sont lancés 150 scientifiques du monde entier. Ils sont à Illkirch depuis dimanche et jusqu'à mardi pour réfléchir à la question. Ça se passe à l'Université Internationale de l'Espace.

Voilà à quoi pourrait ressembler les futures stations sur la Lune
Voilà à quoi pourrait ressembler les futures stations sur la Lune - Norman Foster, Agence Spatiale Européenne

Illkirch-Graffenstaden, France

Ils sont venus des quatre coins du monde pour se retrouver trois jours à Illkirch. 150 scientifiques ont un rêve commun : construire un village sur la Lune. C'est sur ce projet qu'ils planchent à l'Université Internationale de l'Espace.

La Lune comme terrain d'entrainement

Le but n'est pas d'envoyer n'importe quel citoyen habiter sur la Lune. Mais de permettre aux astronautes de pouvoir aller y faire des séjours de longues durées. L'idée serait de leur permettre de tester de nombreuses techniques nécessaires pour de futurs voyages sur d'autres planètes, à commencer par Mars.

Le directeur de l'Agence Spatiale Européenne explique pourquoi il veut créer un village sur la Lune

En autonomie loin de la Terre

Si jamais un jour l'Homme va sur Mars, il ne pourra pas recevoir de ravitaillement depuis la Terre à cause de la distance. Il devra donc survivre avec ce qu'il trouvera sur place. C'est à dire pas grand chose à part de la roche et de la glace. Donc un des premiers objectifs de ce village sur la Lune, c'est d'apprendre à construire des bâtiments à partir des matériaux présents sur place. Ce béton lunaire devra permettre de protéger les habitants des radiations du soleil. Un problème qui se retrouvera sur Mars, l’atmosphère étant trop fine pour jouer un rôle de bouclier. Ensuite l'idée est de voir si l'eau qui est présente sur notre satellite sous forme de glace pourrait être potable. Mais également si elle pourrait servir pour l'agriculture.

Les astronautes pourraient rester plusieurs mois dans ce village - Aucun(e)
Les astronautes pourraient rester plusieurs mois dans ce village - Norman Foster, Agence Spatiale Européenne

Explorer la face cachée de la Lune

La face cachée de la Lune a toujours fait fantasmer. Elle est inobservable depuis la Terre. Donc si des astronautes s'installaient au moins pour quelques mois sur la Lune, ils auraient le temps d'aller explorer cette fameuse zone de mystères. A cet endroit, plus aucun rayonnement lumineux n'arrive, ni aucune onde radio. Idéal pour observer l'immensité du cosmos sans ces pollutions, ni atmosphère : un balcon sur le vide qui permettrait peut-être d'apporter certaines réponses sur notre univers.

Adapter l'Homme à l'hostilité

Le dernier objectif de ce village sur la Lune serait de plonger les astronautes dans des conditions totalement différentes de ce qu'ils connaissent sur Terre. Par exemple, un jour chez nous dure 24 heures. Sur la Lune, une journée dure un mois. Il fait nuit environ deux semaines et ensuite il n'y a plus d'obscurité pendant 15 jours. C'est le genre d'environnement auquel il faut s'adapter si l'Homme veut un jour aller explorer d'autres planètes. D'après le directeur de l'Agence Spatiale Européenne, ce projet de village sur la Lune pourrait voir le jour dans dix ans.